Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les rebelles pro-russes annoncent le retrait de leur artillerie du front

Echanges de tirs à l'aéroport de Donetsk




Les rebelles pro-russes annoncent le retrait  de leur artillerie du front
Les rebelles pro-russes ont annoncé mardi avoir commencé à retirer leur artillerie dans l'est de l'Ukraine aux endroits où l'armée ukrainienne a fait de même, conformément à ce qui avait été négocié lors des pourparlers de Minsk.
 "Nous avons retiré notre artillerie dans les zones où les forces ukrainiennes régulières ont fait de même. Dans les endroits où l'artillerie ukrainienne n'a pas été retirée, nous n'avons pas retiré la nôtre non plus", a dit à l'agence de presse russe Interfax Alexandre Zakhartchenko, le "Premier ministre" de la République populaire de Donetsk proclamée par les séparatistes.
 "Tout cela concerne les canons d'artillerie d'un calibre supérieur à 100 mm", a-t-il précisé.
 Un document signé samedi à Minsk prévoit un plan de paix en neuf points pour mettre un terme au conflit meurtrier qui oppose rebelles pro-russes et armée régulière ukrainienne depuis plus de cinq mois dans l'est de l'Ukraine. 
 Ce plan prévoit la mise en œuvre d'une zone tampon de 30 km de large le long de la ligne de front et le retrait des pièces d'artillerie lourdes des deux camps, gelant virtuellement le conflit aux positions actuelles des belligérants.
 L'armée ukrainienne avait déjà annoncé commencer la mise en œuvre des dispositions du plan de paix qui, outre la zone tampon, prévoit une trêve dans les combats jusqu'ici globalement respectée et une interdiction du survol des régions séparatistes.
Par ailleurs, l'aéroport de Donetsk était en feu mardi matin, à la suite d'échanges de tirs à l'arme lourde entre les rebelles pro-russes et l'armée ukrainienne qui conserve ce site stratégique, ont rapporté des journalistes de l'AFP.
 Vers 09H30 (6H30 GMT), au moins deux tirs d'artillerie lourde, apparemment des obus de char, se sont abattus sur la zone. Une épaisse colonne de fumée noire s'élevait de l'aéroport, au moment où des tirs continus d'armes automatiques retentissaient.
 Donetsk, qui comptait un million d'habitants avant le début des combats au printemps, est la plus grande ville de l'est de l'Ukraine aux mains des séparatistes prorusses, mais l'aéroport reste contrôlé par l'armée régulière ukrainienne et des combats s'y poursuivent depuis des semaines. 

AFP
Mercredi 24 Septembre 2014

Lu 240 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs