Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les rebelles acceptent de discuter de la paix en Ukraine

Intense ballet diplomatique et l’Otan en réunion à Bruxelles




Les rebelles acceptent de discuter de la paix en Ukraine
D'intenses efforts diplomatiques se poursuivaient pour tenter d'arracher un accord de paix en Ukraine, avec notamment une visite du président russe Vladimir Poutine mardi à Vienne, après l'espoir suscité par l'acceptation d'un cessez-le-feu et de négociations par les rebelles prorusses. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier devait rencontrer mardi à Kiev le président ukrainien Petro Porochenko, tandis que Vladimir Poutine - auquel les Occidentaux demandent de peser de tout son poids sur les insurgés séparatistes pour faire cesser les combats, devait se rendre à Vienne.
Le président russe devait rencontrer son homologue Heinz Fischer, le Premier ministre Werner Faymann, et Didier Burkhalter, président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), dont la conférence annuelle s’est ouverte mardi en présence notamment du nouveau ministre ukrainien des Affaires étrangères Pavlo Klimkine. 
Parallèlement à Bruxelles, débutait mardi en soirée une réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan, qui devaient aussi discuter de la crise en Ukraine. Cet intense ballet diplomatique se déroule après une annonce surprise d'un dirigeant séparatiste prorusse. "En réponse au cessez-le-feu décrété par Kiev, nous nous engageons aussi à un cessez-le-feu de notre côté jusqu'au 27 juin", a déclaré lundi Oleksandr Borodaï, principal leader de la république autoproclamée séparatiste de Donetsk, l'un des bastions insurgés. 
Les services de sécurité ukrainiens ont confirmé lundi soir que les combats dans les deux régions industrielles russophones qui ont été le théâtre des plus âpres affrontements ces dernières semaines ont connu une soudaine accalmie lundi en fin d'après-midi. Le président pro-occidental ukrainien avait décrété un cessez-le-feu unilatéral d'une semaine vendredi pour permettre aux rebelles de déposer les armes et d'ouvrir un dialogue avec les insurgés n'ayant commis "ni meurtre ni torture", dans le cadre d'un ambitieux plan de paix, soutenu par Moscou. Menacé de sanctions par Washington, Vladimir Poutine a affirmé à Barack Obama lundi qu'une "cessation véritable des combats" était de "la plus haute priorité" pour une désescalade. 
La pression sur la Russie a redoublé ces derniers temps, le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier soulignant qu'il s'agissait "d'une semaine cruciale pour l'Ukraine". Barack Obama a menacé lundi son homologue russe de nouvelles sanctions si Moscou ne parvenait pas à stopper l'entrée d'armes en Ukraine et à retirer son soutien aux séparatistes, a rapporté la Maison Blanche. 
L'Union européenne a également exhorté lundi la Russie à soutenir sans délai le plan de paix proposé par les autorités ukrainiennes, qui doivent signer vendredi le dernier volet d'un accord historique d'association avec l'UE l'éloignant du giron russe.
Les combats entre les troupes ukrainiennes et les insurgés, qui ont proclamé leur indépendance dans deux régions de l'est, ont fait depuis avril au moins 375 morts et menacent l'unité de l'ancienne république soviétique, après le rattachement de la Crimée à la Russie en mars. 

AFP
Mercredi 25 Juin 2014

Lu 66 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs