Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les pêcheurs de Dakhla dénoncent l’exploitation irrationnelle des ressources halieutiques




Les pêcheurs de Dakhla dénoncent l’exploitation irrationnelle des ressources halieutiques
Dans un communiqué dont Libé a reçu copie, l’Association pour la protection des produits de la mer (APPM) s’est insurgée contre la surexploitation  des réserves de la zone de pêche C.
Le président de l’association qui a organisé un sit-in devant le port de pêche de Dakhla a indiqué que ces réserves connaissent un déficit de plus de 60% de leur capacité du fait d’une surexploitation due à la présence dans cette zone de 120 palangriers, 75 sardiniers et 25 RSW.
Le programme d’intermittence décrété par le ministère en 2011, n’a jamais été appliqué, les 71 sardiniers qui exploitent cette zone sont à pied d’œuvre depuis plus de trois ans.
Les marins pêcheurs réunis dans le cadre de ce sit-in revendiquent l’application du décret relatif à la rotation et l’intermittence pour permettre à une nouvelle vague de pêcheurs de profiter des produits de la réserve C. Ils réclament l’application de la loi relative à la liberté de marché et de concurrence et notamment l’application des recommandations issues de la réunion entre le département, les Chambres et les professionnels des pêches, le départ des 71 sardiniers qui ont profité durant 31 mois des richesses de la zone, la limitation des novelles autorisations à 50 embarcations, vu le déficit que connaît la zone, l’attribution aux jeunes diplômés chômeurs détenteurs d’autorisations de commercialisation de poisson d’un quota d’achat sur toute embarcation et l’interdiction de tout renouvellement des autorisations de pêche pour l’année 2014.

A.E.K.
Lundi 10 Février 2014

Lu 2077 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs