Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les opérations sur TPE tiennent le haut du pavé des paiements par cartes




En payant sans coup férir ses factures à travers notamment le GAB (guichet automatique bancaire), le TPE (Terminal de paiement électronique) ou encore sur la Toile, les Marocains ont tendance, semble-t-il, à se familiariser de plus en plus avec les paiements dits de proximité. En effet, à en croire Bank Al-Maghrib (BAM), le nombre de paiements par cartes, y compris les paiements sur GAB et ceux en ligne, s'est établi globalement à 29,7 millions d'opérations à fin 2014, pour une valeur de 14,3 milliards de dirhams (MMDH), soit une augmentation de 16,4 % en nombre et 17,4 % en valeur.
«Avec une part de 78 % des transactions effectuées, les opérations sur TPE représentent l'essentiel des paiements réalisés par cartes bancaires en 2014, soit 3 % de plus qu'en 2013, suivies par les paiements sur GAB, avec une part de 14,5 % contre 16,9 % en 2013», a fait savoir la Banque centrale qui vient de publier un rapport annuel sur les systèmes et les moyens de paiement et leur surveillance pour l'année 2014.
Et d’expliquer que la progression des paiements par carte s'explique essentiellement par l'accroissement des paiements de proximité à travers les TPE, avec 23,2 millions d'opérations pour une valeur de 13 MMDH, en hausse respectivement de 20,2 % et 18,5 % par rapport à l'année précédente précisant, néanmoins, que rapporté aux paiements effectués par les moyens de paiements traditionnels, le nombre de paiement par cartes s’est ainsi établi à 33% contre à 31% en 2013 et 28% en 2012.
De même, le rapport relève qu’en dépit de cette progression, le ratio de paiement des porteurs marocains au Maroc demeure assez bas ne dépassant pas 11,9% en nombre et 7,1% en valeur à fin décembre 2014 ajoutant que les retraits d'espèces continuent, en effet, de représenter l'essentiel des opérations effectuées par le biais des cartes bancaires. Ainsi, le nombre de retraits effectués au Maroc par des cartes émises ou gérées par les établissements de crédit marocains a atteint, en 2014, 219 millions d'opérations correspondant à une valeur cumulée de près de 188 MMDH, contre 199 millions d'opérations (167 MMDH) en 2013, précise-t-on.
Concernant les transactions réalisées par des cartes internationales au Maroc, elles ont, selon BAM, totalisé 12,3 millions d’opérations correspondant à une valeur de 18,4 MMDH, soit une légère progression par rapport à leur niveau de 2013 qui s’était établi à 11,3 millions d’opérations correspondant à une valeur de 17,6 MMDH.
Aussi, l’on souligne de même source que les transactions réalisées par les porteurs marocains à l’étranger qui demeurent assez timides ont connu une évolution significative de 48% correspondant à 780.707 opérations en 2014 contre 526.375 en 2013 et de 44% en valeur avec 1,2 MMDH à fin décembre 2014 contre 869 MDH en 2013.
«Cette évolution est essentiellement due à l’augmentation de l’encours de cartes à validité internationale puisqu’elle enregistre un nombre total de 221.538 cartes contre 149.233 en 2013, soit une évolution de 48%», indique-t-on notant, toutefois, que contrairement au comportement des porteurs marocains au Maroc, l’essentiel des transactions réalisées avec ces cartes a concerné des opérations de paiement pour un montant de 977,3 MDH correspondant à un ratio de paiement de 78% en valeur et 84,6% en nombre.
Par ailleurs, BAM fait ressortir dans son rapport que durant l’année 2014, les commerçants et sites marchands affiliés au CMI (Centre monétique interbancaire) ont réalisé un volume global d’acquisition de près de 20 MMDH ajoutant que le chiffre d’affaires par cartes étrangères a atteint près de 8 MMDH et représente 38,1% du volume global contre 61,9% pour le chiffre d’affaires par cartes locales qui s’est établi à 13 MMDH.
Quant aux réalisations par secteur d’activité, le document fait état des deux plus importantes qui demeurent la «Grande distribution» et les «Hôtels» avec respectivement 23,3% et 18,6% de parts de marché dans le volume global précisant qu’ils sont suivis des secteurs «Habillement» et «Restaurants», assez proches en termes de taille avec des parts de marché de, respectivement, 10,7% et 9,7%. Et de noter que les secteurs «Stations-Services» et « Bazars » drainent des volumes comparables et occupent les 5ème et 6ème positions avec des parts de 5,4% et 4,1%.
De même, ces 6 premiers secteurs, ajoute-t-on, concentrent 71,9% des paiements par cartes au Maroc. S’agissant des meilleures évolutions (plus de 20% de progression du volume global), parmi les 15 premiers secteurs d’activité et enregistrées au titre de l’année 2014, elles concernent ainsi les secteurs « Stations-Services » (+29,1%) , « Articles de sport » (+28,9%), « Santé » (+26,0%) et « Mobilier » (+21,4%).

Meyssoune Belmaza
Mercredi 16 Septembre 2015

Lu 569 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs