Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les incendies de forêt en nette régression




Les incendies de forêt en nette régression
Les superficies brûlées par les incendies de forêt ont accusé un recul “significatif” en 2013 durant laquelle 411 incendies ont éclaté touchant 2207 ha, soit 5,35 ha par incendie, contre 8 ha pendant la période 1996-2012, a indiqué mardi le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification. 
Cette moyenne a été de 14 ha par incendie de 1960 à 1995, a précisé le Haut-commissariat dans un communiqué, faisant observer que cette “baisse significative” a été rendue possible grâce aux efforts déployés par les différents départements concernés en matière de surveillance, de détection et d’intervention. 
Seuls 3 incendies (soit 1% du nombre total) ont parcouru une superficie de plus de 50 ha, selon un communiqué, rendu public à l’issue d’une réunion du Comité directeur chargé de la prévention et de la lutte contre les incendies de forêt, tenue mardi à Rabat sous la présidence du haut-Commissaire, Abdeladim Lhafi. 
Lors de cette réunion, le comité directeur a décliné les différents volets de la stratégie adoptée pour la prochaine campagne afin d’agir à la fois sur la maîtrise des feux à travers la politique de prévention des risques et au niveau de l’action opérationnelle (renforcement de la détection précoce des départs de feux), des moyens humains mis en place (1200 guetteurs) et des moyens matériels notamment aériens (5 avions Canadair). 
Pour ce faire, le Haut-commissariat a consacré un budget de plus de 180 MDH au programme 2014 de prévention et de lutte contre les incendies de forêt, a-t-il fait savoir. Ce programme se décline en plusieurs actions opérationnelles ainsi que préventives, qui s’attaquent aux causes des départs et extensions des feux de forêt. 
“Il s’agit essentiellement des travaux d’entretien de tranchées pare-feu, de l’aménagement de points d’eau, de l’ouverture et de la réhabilitation de pistes forestières, de la construction et de l’entretien de postes-vigies et de la mobilisation de guetteurs pour l’alerte des départs de feux”, précise-t-on de même source.  Le comité a souligné la nécessité d’une veille rapprochée dans la mise en œuvre du plan d’action 2014 qui concentre l’effort sur le volet de la prévention afin d’empêcher les départs de feux, en complémentarité avec l’approche d’intervention anticipée, avec l’alerte précoce et le pré-positionnement des équipes de lutte selon les quatre niveaux prévus dans le Plan directeur en fonction de la gravité de l’incendie, conclut le Haut-commissariat
 

Samedi 24 Mai 2014

Lu 3400 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs