Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les habitants de Douar Brahma à Mohammedia tabassés par les forces de l’ordre

Le député USFP Mehdi Mezouari saisit le ministre de l’Intérieur




Les habitants de Douar Brahma à Mohammedia tabassés par les forces de l’ordre
Il était presque midi, mardi, lorsque la Gendarmerie et les Forces auxiliaires sont intervenues avec violence contre les habitants de Douar Brahma 1 (commune rurale Chellalat à Mohammadia). Ces habitants réclament depuis des années l’amélioration de leurs conditions de vie et  demandent notamment de bénéficier d’un habitat décent.
Les événements ont été déclenchés quand les habitants se sont procuré de l’eau de manière illégale pour satisfaire leurs besoins, mais le gouverneur de la préfecture de Mohammédia, Fouzia Imensar, au lieu de régler ce problème dans le calme et avec le dialogue, a ordonné l’intervention des forces de l’ordre.
11 personnes dont 5 femmes ont été arrêtées lors de cette intervention musclée selon le député de l’USFP, Mehdi Mezouari.
« Au lieu de recourir au dialogue pour régler ce problème, le gouverneur a préféré recourir à la force et à la violence », a-t-il souligné dans une déclaration à Libé.
Mehdi Mezouari a, par ailleurs, saisi le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, pour lui demander une explication sur ce qui s’est passé et enquêter sur les circonstances de cette intervention ainsi que sur le dossier de douar Brahma dont les habitants réclament depuis des années une solution.
« J’ai envoyé une lettre au ministre de l’Intérieur. Nous croyons que le temps de la violence est révolu, car la force ne règlera absolument rien. Il est inadmissible qu’on continue à tabasser des gens», précise le représentant ittihadi de la ville de Mohammédia au Parlement. Et d’ajouter : «La ville souffre d’un problème de gouvernance; son gouverneur ne communique avec personne, y compris les élus et les parlementaires ».
Mehdi Mezouari a, par ailleurs, souligné qu’il présentera au nom du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, une question orale sur cette affaire, en affirmant qu’une délégation de l’USFP à Mohammedia devait rendre visite, hier, aux habitants de ce douar en soutien à leurs revendications.
Le 3 octobre 2013, ces derniers avaient manifesté devant la préfecture de Mohammédia, contre les  promesses non tenues des responsables de cette ville. La dernière promesse de relogement qui leur a été faite remonte au mois de juin dernier. Elle aurait dû être suivie d’effet au plus tard en octobre de l’année courante. Mais il s’est avéré qu’il ne s’agissait que de belles paroles qui cadrent mal avec le fait que le terrain pour la construction de leurs logements serait, selon des sources bien informées, disponible pourtant depuis fort longtemps.

Mourad Tabet
Jeudi 14 Novembre 2013

Lu 1717 fois


1.Posté par magid le 16/11/2013 03:48
Nostalgie des années de plomb pour certains élus qui se croivent au dessus des lois et qui considérent que certains marocains à la condition sociale plus que modèste peuvent être traités pire que des chiens car on les frappe pour avoir oser utiliser de l'eau potable qu'on leur a plusieures foix refusé. Parce que peut être certains pensaient qu'ils nétaient pas digne de vivre comme des humains. A ce niveau , ce n'est pas un problème de gouvernance mais simplement une personne qui se considére comme un petit seigneur qui peut faire ce qu'il veut et ne rendre de compte à personne. Il ne manquerait plus qu'une vidéo de ce scandale circule sur les réseaux sociaux pour la honte et la culpabilité s'abatte sur la classe politique marocaine et que par la même occasion les énemies de nôtre intégrité territoriale l'exploitent à bon escient sur la question des droits de l'homme.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs