Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les fusils ne tonneront plus cette année à Bouznika




Les fusils ne tonneront plus cette année à Bouznika
La 2ème édition du Festival de Tbourida "Khayl wa Khayr" s'est achevée dimanche soir, à Bouznika, avec des  exhibitions de Tbourida qui ont drainé une grande affluence.
Des milliers de spectateurs étaient présents à l'espace Mehrek pour assister à des spectacles de fantasia, hauts en couleur, animés par plus de 30 Sorbas représentant les différentes régions du Royaume. 
Les meilleurs cavaliers à l'échelle nationale ont ainsi, rivalisé d'efforts, mais aussi d'élégance et de grâce, pour séduire un public de tous les âges, grâce à des prestations alléchantes.
Réunissant plus de 700 cavaliers, ce festival, devenu un rendez-vous incontournable pour les amoureux de la Tbourida et des arts équestres traditionnels, a connu cette année un immense succès pour un nombre record de  visiteurs, qui ont assisté avec le même engouement aux différentes activités au menu de cette édition, a déclaré à la MAP Mohammed Kharroussi, président de l'Association locale de développement du cheval et de la fantasia, initiatrice du festival.
"Le franc succès enregistré lors de cette 2ème édition nous pousse à déployer plus d'efforts pour que les prochaines éditions soient encore plus réussies", a ajouté M. Kharroussi. 
Outre les exhibitions de Tbourida, le festival, ouvert le 20 août, a été  marqué par l'organisation d'une vente aux enchères publiques de plus de 40 chevaux, qui a eu comme objectif de créer un espace pour les petits éleveurs locaux pour qu'ils puissent commercialiser directement leurs chevaux, sans intermédiaires.
Cette édition a vu aussi l'organisation de plusieurs soirées artistiques animées par des troupes locales et des artistes marocains de renom, tels que Said Mouskir, Rachida Talal, Daoudia, Hamid El Mardy, Hoba Hoba Spirit, Muslim, ou encore Daoudi.
Au menu figurait également, une exposition des produits du terroir qui a connu la participation d'une vingtaine de coopératives de la région Chaouia-Ouardigha.
Le programme comportait, d'autre part, une exposition d'arts plastiques  autour de la thématique du cheval, une campagne de don de sang, ainsi que des  activités ludiques et éducatives au profit des enfants. 
Le Festival de Tbourida de Bouznika, vise en premier lieu à préserver l'art  séculaire de la Tbourida, tout en le mettant au service du développement social  et humain, et à transmettre aux générations futures les valeurs de respect, de courage et d'honneur. 

MAP
Mardi 26 Août 2014

Lu 398 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs