Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les frontières marocaines sous haute surveillance




Le Maroc compte renforcer le contrôle de ses frontières. Les menaces terroristes persistantes en sont la cause. Les points frontaliers feront désormais l’objet de mesures sécuritaires draconiennes. D’un côté, les attaques terroristes contre la Minusma (Forces de l’Onu au Mali) et l’armée malienne se multiplient, d’un autre l’on craint, avec l’arrivée massive des Marocains du monde, que des terroristes potentiels s’infiltrent au pays.
Ainsi, et au niveau des points frontaliers les plus fréquentés, tels que Bni Nsar, près de Nador, Zouj Bghal, dans la province d’Oujda, ou encore le point frontalier avec la Mauritanie, on prévoit des mesures exceptionnelles afin d’éviter toute infiltration possible de personnes suspectes. Les fouilles seront désormais des plus rigoureuses, en particulier parmi les ressortissants des pays subsahariens. 
Par ailleurs, les contrôles concernent également les établissements hôteliers. Outre les mesures de passages électroniques indispensables, les responsables desdits établissements sont appelés à fournir des informations aux autorités sur toute personne suspecte. Les cas du Tchadien de Tanger et des cellules de Nador et Sebta sont révélateurs des stratagèmes de la nébuleuse terroriste.
Des informations sécuritaires font état de menaces terroristes et d’attaques armées contre la Minusma et l’armée malienne ainsi que certaines opérations dans des sites en Afrique du Nord. Par ailleurs, les autorités marocaines craignent des infiltrations à travers les longues frontières maroco-algériennes, d’où le renforcement des surveillances et des contrôles. 
 

Nouri Zyad
Samedi 11 Juin 2016

Lu 2759 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs