Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les fonctionnaires protestent contre Al Omrane à Essaouira


401 familles en sit-in aujourd’hui pour dénoncer
les tergiversations de l’opérateur immobilier



Les fonctionnaires protestent contre Al Omrane à Essaouira
401 familles à Essaouira ont décidé de battre le pavé pour protester, de nouveau, contre Al Omrane auquel l’Amicale du logement économique des fonctionnaires à Essaouira impute la responsabilité du retard enregistré au niveau de l’opération de livraison de leurs appartements depuis trois ans. « Les familles des petits fonctionnaires dont le salaire est inférieur à 3.000 dirhams vivent des conditions dramatiques sur le plan économique, social et psychique à cause de cette situation intenable. Nous avons contracté des crédits qui nous coûtent les yeux de la tête sans citer bien sûr les loyers qu’on continue à payer depuis trois ans maintenant !», s’indigne un bénéficiaire scandalisé par les fausses promesses de l’opérateur immobilier et de l’entreprise chargée de la réalisation du projet. Certains bénéficiaires ont rendu l’âme, d’autres ont été mis à la retraite, et plusieurs familles continuent à vivre dans de petites chambres en attendant la concrétisation des engagements d’Al Omrane. Un communiqué diffusé par l’Amicale du logement économique des fonctionnaires à Essaouira note le non-respect par l’entreprise chargée de la réalisation du projet de ses engagements,  l’absence d’une réelle volonté de résoudre ce dossier épineux chez Al Omrane et l’inefficacité de la commission chargée du suivi du projet Tafoukt extension. De ce fait, l’Amicale appelle à la reprise des travaux avec la régularisation de la situation de l’assiette foncière, l’autorisation de la deuxième tranche du projet, la désignation d’une commission d’enquête pour mettre à nu les dessous de cette affaire, et la livraison de la première tranche dans les meilleurs délais. Et pour conclure, le communiqué appelle les bénéficiaires à assister massivement au sit-in prévu  jeudi 17 janvier 2013 à 10h devant le siège de la province d’Essaouira.

Abdelali Khallad
Jeudi 17 Janvier 2013

Lu 353 fois

Nouveau commentaire :

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Invité | Expresso | En toute Libé | L'info | Spécial Eté









Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma