Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les films pour jeune public boostent les recettes des salles européennes




Les films pour jeune public boostent les recettes des salles européennes
Les recettes engendrées par les productions cinématographiques destinées au jeune public (moins de 12 ans)  constituent une part importante du marché européen, selon un rapport publié par l’Observatoire européen de l’audiovisuel (OEA). 
Ce rapport, portant sur la circulation commerciale des films européens pour enfants réalisé par Martin Kanzler, analyste cinéma de l’Observatoire, présenté lors d’un forum en juin dernier en Allemagne, analyse la  circulation et la fréquentation en salles de la fiction européenne en comparant les films de fiction et d’animation destinés aux enfants jusqu’à 12 ans aux films de fiction non destinés aux enfants, à partir d’un échantillon comprenant 648 films pour enfants et plus de 8.700 films de fiction non destinés aux enfants, sur la période de 2004-2013.
Sur la base des 648 films européens destinés aux enfants sortis entre 2004  et 2013, la ventilation annuelle fait ressortir une moyenne d’environ 70 longs  métrages de fiction (40 films de fiction et 30 films d’animation) produits  dans les 40 marchés européens couverts par l’Observatoire sur cette période de  dix ans.
Selon le rapport, ces films pour enfants ont généré un total estimé de 373  millions d’entrées en Europe entre 2004 et 2013, soit environ 11% de  l’ensemble des entrées des films européens. En d’autres termes, au moins un  billet vendu pour un film européen sur dix concerne un film pour enfants.
A titre de comparaison, l’analyse porte sur plus de 8.700 films de fiction  non destinés aux enfants. Avec une fréquentation médiane estimée à 142.000  entrées, les films européens pour enfants surpassent les films de fiction non  destinés aux enfants (dont la moyenne est de 29.000 entrées par film) d’un  facteur de presque 5.
Le rapport  fait ressortir également une aisance de la circulation  transfrontalière des productions destinées aux enfants par rapport aux films  s’adressant aux autres publics. Ainsi, près de 71% des films européens pour  enfants produits pendant la période étudiée ont été distribués sur au moins un  marché non national. Ce chiffre est à comparer au «taux d’exportation» des  films européens non destinés aux enfants qui n’atteint que 49%.
 De plus, les  films pour enfants sont sortis en moyenne sur 3,4 marchés non-nationaux, contre  2,2 pour les autres films de fiction européens. 

Mercredi 9 Juillet 2014

Lu 392 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs