Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les exportations espagnoles continuent sur leur lancée


Quelle contrepartie pour les faveurs faites aux Espagnols ?



Les exportations espagnoles continuent  sur leur lancée
Alors que le Maroc a besoin, plus que jamais, de réduire au minimum ses importations pour alléger, pour ne pas dire combler, son déficit commercial devenu de plus en plus insupportable, ses importations en provenance de son voisin du Nord ne cessent de grimper.
En effet, selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Economie, les exportations espagnoles vers le Maroc ont totalisé 432,4 millions d’euros en janvier dernier, enregistrant ainsi une hausse de 24,6% en comparaison avec la même période de 2012.
Cette tendance haussière se poursuit, il faut bien le dire, depuis l’exercice précédent. Il y a lieu de rappeler dans ce sens que les exportations du voisin ibérique vers le Royaume avaient totalisé plus de 5,3 milliards d’euros l’année dernière, enregistrant ainsi une hausse de 28,7% en comparaison avec 2011.
Au cours de l’année 2012, les exportations de plus de 18.839 PME espagnoles vers le Maroc ont augmenté de 28,7% en s’établissant à 5.295.000 euros, enregistrant ainsi  un excédent commercial record de 2,35 millions d’euros. Et ce, sans compter les exportations illégales en provenance des enclaves occupées de Sebta et Mellilia.
Cette évolution survient au moment opportun pour les responsables espagnols qui se félicitent du fait que le Maroc, «un marché émergent à fort potentiel», se maintient comme la première destination des exportations espagnoles vers l’Afrique, comme le précise bien le ministère de l’Economie espagnole dans un communiqué sur le bilan commercial de l’Espagne du premier mois de l’année en cours. Ledit ministère fait savoir, dans ce sens, que le marché marocain a reçu 2,4% du total des exportations espagnoles.
 Si les exportations espagnoles ont généralement augmenté, avec le Maroc elles se sont envolées. Ce qui a fait que le Royaume est devenu le deuxième partenaire commercial de l’Espagne en dehors de l’UE, dépassé seulement par les Etats-Unis.
Cette envolée des  exportations espagnoles s’explique par le besoin urgent d’ouvrir de nouveaux marchés, surtout après la chute de la consommation intérieure chez notre voisin du Nord.
Par ailleurs, si cette hausse est indéniablement bénéfique pour une Espagne fortement impactée par la crise mondiale, est ce que c’est le cas pour  notre pays dont la balance commerciale est fortement déficitaire ? Une question qui doit se poser  respectivement au ministre de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka, qui a déclaré il y a quelques semaines que «le Maroc peut aider l’Espagne à sortir de la crise», ainsi qu’au président de la Chambre des représentants Karim Ghellab, qui a insisté sur le fait que «le Maroc peut être une solution pour améliorer la compétitivité de l’économie espagnole ».
Sur ce point, il y a lieu aussi de s’interroger sur les véritables raisons de cette nouvelle orientation stratégique privilégiant le voisin ibérique en dépit des intérêts de notre premier partenaire historique à savoir la France. Est- ce qu’il s’agit  d’un choix stratégique responsable ?
Si c’est le cas, il faut bien  dire que cette situation profitable aux espagnols,  risque de ne pas plaire à la France qui, cependant, reste  le premier investisseur étranger au Royaume. Sur ce plan, elle devance triplement l’Espagne en termes d’IDE, en s’accaparant  presque la moitié (49%) de la capitalisation des entreprises étrangères, alors que les IDE espagnols ne représente que 17%.

Mohammed Taleb
Jeudi 28 Mars 2013

Lu 513 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs