Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les discussions sur le nucléaire se poursuivent entre Américains et Iraniens

Black-out sur la teneur




Les discussions sur le nucléaire se poursuivent entre Américains et Iraniens
Responsables américains et iraniens ont repris vendredi, pour la seconde journée, leurs discussions bilatérales sur le programme nucléaire iranien dans un grand hôtel de Genève. 
Ils s'étaient retrouvés dans la plus grande discrétion jeudi, et rien n'a filtré de leurs discussions. 
La délégation américaine est conduite par le secrétaire d'Etat adjoint William Burns et la sous-secrétaire d'Etat aux Affaires politiques Wendy Sherman, la délégation iranienne par le vice-ministre des Affaires étrangères, Abbas Araghchi.  Jeudi, la porte-parole du département d'Etat Marie Harf n'a pas révélé la teneur de ces nouveaux entretiens. Mais elle a de nouveau mis en garde l'Iran concernant sa coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dont des inspecteurs se sont vu interdire fin août une visite au site militaire de Parchin, près de Téhéran.
"Nous continuons d'appeler l'Iran à coopérer pleinement et sans délai avec l'AIEA pour régler toutes les questions en suspens, particulièrement celles qui donnent matière à inquiétude concernant le possible volet militaire du programme nucléaire iranien", a argumenté la diplomate américaine. Les 5+1 et l'Iran ont conclu un accord intérimaire de six mois renouvelables, entré en application le 20 janvier. En juillet, ils se sont donné quatre mois supplémentaires, jusqu'au 24 novembre, pour sceller un accord définitif qui doit permettre de garantir la nature exclusivement pacifique du programme nucléaire iranien en échange de la levée totale des sanctions occidentales et de l'ONU. Les Etats-Unis ont imposé fin août un nouveau train de sanctions contre plus de 25 entités et entreprises ainsi que contre des individus accusés de favoriser le programme nucléaire iranien et de soutenir le "terrorisme", avec l'objectif de "maintenir la pression" sur Téhéran. Les puissances occidentales et Israël soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique, alors que Téhéran affirme que son programme nucléaire est purement civil.
La Suisse, qui représente les intérêts des Etats-Unis à Téhéran et accueille ces discussions, applique un régime "ciblé" en matière de sanctions économiques contre l'Iran qui exclut le pétrole. Elle accueille à Lausanne depuis 2003 la société Naftiran Intertrade Co (Nico), une filiale de la Compagnie nationale iranienne des pétroles (NIOC) qui assure les ventes mondiales du pétrole iranien. 
Elle figure depuis 2012 sur la liste des compagnies iraniennes soumises à sanctions par l'Union européenne. 
Son ancien directeur, Seyfollah Jashnsaz, cadre supérieur de la NIOC, s'était félicité le 1er juillet sur le site spécialisé iranien Shana "de l'approche plus juste de la Suisse à l'égard de l'Iran", assurant avoir ainsi pu vendre un total de 100 milliards de dollars de pétrole iranien entre 2010 et 2014. 
"Nous appliquons des sanctions ciblées. Nous ne voulons pas que les sanctions touchent tout le monde, notamment la société civile mais c'est aussi une question de neutralité. Cela va très loin quand on touche une branche si importante", a expliqué à la télévision suisse Livia Leu, une porte-parole du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).
 

AFP
Samedi 6 Septembre 2014

Lu 92 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs