Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les dernières pluies ont été bénéfiques à la nappe phréatique et aux barrages




Les dernières pluies ont été bénéfiques à la nappe phréatique et aux barrages
Les dernières pluies enregistrées à Ouarzazate et sa région ont été très bénéfiques à la nappe phréatique et aux barrages El Mansour Eddahbi et Tiouine, ont souligné les participants à une rencontre organisée récemment dans cette ville.
Consacrée à l'examen de différents aspects liés aux travaux de construction du barrage Tiouine qui se sont achevés dernièrement, cette rencontre a été l'occasion d'évoquer les retombées positives des dernières précipitions sur la retenue du barrage d'El Mansour Eddahbi dont le taux de remplissage est passé de 18 à 50,89 %, soit plus de 223 millions de mètres cubes. 
Le taux de remplissage du barrage Tiouine s'est établi, quant à lui, à 11,89 %, avec une retenue frôlant les 32 millions de m3.
Les participants à cette rencontre, marquée par la présence du gouverneur de la province de Ouarzazate, Saleh Benyettou, ont mis l'accent sur le rôle important que doit jouer le nouveau barrage de Tiouine en matière d'approvisionnement des habitants de la région en eau potable et d'l'amélioration de leurs conditions de vie.
A cette occasion, l'Office régional de mise en valeur agricole de Ouarzazate (ORMVAO) a été chargé de réaliser les infrastructures d'irrigation liées à ce nouveau barrage.
A l'ordre du jour de cette réunion figuraient aussi le projet d'aménagement et de protection des berges de Ouarzazate et du cercle de Tarmigte, ainsi que les modalités de partenariat de mise en œuvre de ce projet.
Le barrage de Tiouine, sur Oued Iriri, dans la province de Ouarzazate, a une capacité de retenue de 270 millions de m3. Le barrage permettra de régulariser un volume de 30 millions de m3/an dont les deux tiers seront destinés à l'alimentation en eau potable des villes et centres des provinces de Ouarzazate et Zagora. Les 10 millions de m3 restants seront destinés à couvrir les besoins en eau agricole des périmètres situés entre les barrages Tiouine et Mansour Eddahbi, soit une superficie globale de 1.600 ha. 

Mercredi 1 Octobre 2014

Lu 849 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs