Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les coopératives ont le vent en poupe




Un annuaire statistique des coopératives au Maroc vient d’être édité  par l’Office du développement de la coopération. Pour l’année 2008, le nombre des coopératives a évolué de 19,2% par rapport à  2006, passant de 5.276 à 6.286. Cette progression, indique l’annuaire, est le résultat  de la place que le secteur coopératif occupe dans les programmes du développement économique et social, une place qui s’est renforcée par l’INDH, lancée en 2005.  De cet annuaire riche en informations qui se veut un outil de travail pour les chercheurs et programmeurs pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale, il ressort que le secteur agricole prédomine le tissu  coopératif avec 62,1%. Avec ses 3.903 coopératives, il a enregistré un accroissement de 18,9% par rapport à 2006.  Le secteur de  l’Habitat occupe la deuxième place avec un taux de 15,4% et un taux de croissance, entre 2004  et 2006,  de 10%.
Dans cette répartition sectorielle, l’artisanat qui arrive en troisième rang  avec un taux de 12,3% a évolué de 24% dans la même période. Les coopératives d’arganier constituent 2,3% du total, la majorité sont des coopératives de femmes (94,4%). Leur effectif a connu un accroissement notable dans la mesure où il est passé de 97  en 2006 à 144  coopératives en 2008.  Les autres secteurs tels que la forêt, la pêche, le transport, l’alphabétisation, etc… ne constituent ensemble que 7,9% du tissu coopératif marocain.
Par région, Souss-Massa-Draâ avec 738 coopératives s’accapare 11,8% de l’effectif total, suivie par la région de Doukkala-Abda avec 10,3%. La région de l’Oriental arrive en troisième position avec 9,3% et la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaïr juste après  avec 8,3%. Meknès-Tafilalet se place en cinquième rang avec 8,2% devant la région de Tanger-Tétouan avec 7,8%. Soit au total 55,7%.
Volet adhérents,  à fin décembre de l’année dernière, le secteur coopératif compte 347.684. Comparativement à l’année 2006, le nombre d’adhérents a enregistré un taux de croissance de  7,2%, soit  une moyenne de 55  adhérents par coopérative.
Il est tout à fait normal que le nombre d’adhérents dans le secteur agricole soit signifiant, 73,8% des adhérents des coopératives, suivi de loin par les secteurs de l’habitat avec 13,2% et de l’artisanat avec 5,6%.
Les capitaux générés par les coopératives en 2008  sont de l’ordre  de 6.037.265.777 dirhams, soit une moyenne de 960.430 par coopérative, et de 17.364  dh par adhérent. Sur le plan sectoriel, c’est l’habitat qui détient la plus grande part de capitaux avec 75% ;  suivi de l’agriculture avec 22% et de l’artisanat avec 2%.
Pour ce qui est des coopératives de femmes  qui s’activent et s’organisent de plus en en plus à travers tout le Maroc, particulièrement dans le monde rural et régions difficiles d’accès,  elles sont passées de 528 en 2006, à 738 coopératives en 2008 ;  soit un accroissement de 39,8%. Elles représentent 11,7% du total des coopératives à l’échelle nationale.  Ces coopératives s’intéressent à l’agriculture avec 307 coopératives et l’artisanat avec 255  coopératives.
Sur le plan régional, la région de Souss-Massa-Draâ prédomine avec 22,6% suivie de Meknès-Tafilalet avec 12,1% puis de Marrakech-Tensift-Al Haouz (11,54%).
18.217  adhérentes est le nombre des femmes  qui s’activent dans ces coopératives, soit 25 femmes par coopérative. A noter enfin que les coopératives féminines élargissent leurs champs d’activités à de nouvelles branches prometteuses : fer forgé, coquillages, denrées alimentaires.
Le chiffre d’affaires de 936 coopératives, ayant fourni des donnés économiques lors de l’opération de mise à jour du fichier national des coopératives réalisée en juillet 2008, a atteint 7,5 milliards de dh, soit une moyenne de 8.063.016 dh par coopérative enregistrant un taux d’accroissement de 5,7% par rapport à l’année 2004
La valeur des actifs immobilisés de ces coopératives a atteint un montant de 2.470.867.658 DH, soit une moyenne de 2.639.816 dh par coopérative.
Parmi les coopératives enquêtées, 76,5% ont réalisé un excédent annuel total de 87.390.738 dh, soit une moyenne de 122.054 dh par coopérative.
Le secteur coopératif qui  contribue de manière efficace à la création de projets générateurs de revenus et de postes d’emplois et la résorption du chômage, en particulier dans le monde rural arrive à employer 22.502 salariés, soit une moyenne de 24 salariés par coopérative, selon les chiffres déclarés par les coopératives. Ce chiffre comprend les salariés permanents et les occasionnels.


L B
Mercredi 9 Septembre 2009

Lu 1230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs