Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les apprentis Daech distillent leur venin

Des graffitis et affiches de la haine infestent Tétouan




Les habitants de Tétouan ont été surpris ces derniers jours par l’affichage dans plusieurs espaces publics de tracts à caractère extrémiste. Des inconnus ont placardé des écrits portant des menaces contre tous «ceux et celles coupables de blasphèmes». Un avertissement a été également lancé à l’encontre des non pratiquants.
Sur la presse électronique comme sur les réseaux sociaux, les citoyens se sont montrés surpris voire affligés en découvrant des propos menaçants et vindicatifs.
 « On dirait que ces gens s’adressent à des non musulmans, leur discours cache mal aussi bien la menace que la haine qui emplit les instigateurs. Quant au terme «mécréant», il est clair qu’il exhorte les fanatiques à commettre l’irréparable. C’est pourquoi les autorités sont appelées à faire preuve de vigilance, face à ce genre de comportements », explique Rachid, un acteur associatif de la région.
Sur le tract en question, une menace écrite en langue arabe en rouge et noir, avec en haut du texte le mot « Hadari » (Attention), puis une menace directe et apparente contre toute personne qui aurait enfreint leurs « règles », corroborant, dans le but de chercher à légitimer leur sentence, leurs menaces par un verset coranique. Au fond de l’affiche comme en bas, l’on découvre à deux reprises le mot «kofr», qui veut dire «impiété» comme si les habitants de Tétouan n’avaient pas de religion!
Vers le bas, une grande tache rouge, allusion au sang et à la mort, et signe  de la tendance sanguinaire des groupes extrémistes. Les commentaires des usagers des réseaux sociaux n’y vont pas par quatre chemins : ces tracts sont à caractère terroriste et entendent semer la haine et inciter à la violence.
La remarque qui a interpellé aussi bien les citoyens que les autorités est que ces écrits semblent être d’une conception bien conçue, et qui demande une impression assez coûteuse. Les affiches en question ne peuvent en aucun cas être assimilées à de la prédication, de par leur contenu et du fait de leur origine inconnue, ce qui laisse entrevoir une menace mêlant l’avertissement à l’apostasie.

Nouri Zyad
Mercredi 22 Juin 2016

Lu 1003 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs