Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les ONG de Berrechid placées sous tutelle

53 associations manifestent leur colère




Les ONG de Berrechid placées sous tutelle
Une manifestation rassemblant plus de deux cents associatifs a été organisée  lundi 25 mai devant le troisième caïdat de Berrechid pour protester contre la création d’un « Conseil  de tutelle pour la société civile» dans leur région. 
Mohamed Aboulfida, président de l’Association de protection des consommateurs à Berrechid, ne mâche pas ses mots et crie au scandale. Il déclare à Libé que les autorités locales ont donné un récépissé de dépôt pour la constitution de ce « Conseil de tutelle pour la société civile», alors même que « l’on n’a pas tenu une assemblée générale pour sa constitution ». Selon ce même associatif, « la création d’un  Conseil de tutelle pour la société civile  n’a aucun sens, d’autant plus que la nouvelle Constitution garantit la liberté des associations et des ONG », ajoutant que c’est la cinquième manifestation qui a été organisée par les représentants des associations de Berrechid pour exprimer leur refus quant à cette nouvelle entité qu’ils qualifient de «douteuse» et d’«illégale».  
Selon notre interlocuteur, cette contestation a été déclenchée par les comportements de certains représentants de l’autorité locale accusés par les associatifs « de chercher à avoir un droit d’ingérence dans leur activité en tant que représentants d’ONG devant disposer d’une certaine liberté».  En clair, la colère des manifestants est dirigée contre le caïd  Mohamed Alaoui, qui, selon Mohamed Aboulfida, a donné un reçu de dépôt aux représentants de ce «Conseil de tutelle», alors que ces derniers n’ont tenu aucune assemblée générale, ce qui est illégal, précise la même source. Mais la colère des contestataires est aussi dirigée contre Mehdi Athmoune, le président du Conseil de la ville de Khouribga,  qu’ils accusent  d’être derrière  cette idée de création de Conseils de tutelle pas seulement à Berrechid mais au niveau de toutes les villes du Royaume. Notre interlocuteur,  qui  réclame  une enquête sur cette affaire, dit ne pas comprendre les raisons de la mise en place d’une telle structure. « On veut créer des conseils de tutelle pour des raisons politiques. L’objectif d’un tel conseil, c’est surtout d’avoir un droit de regard sur les activités et sur les investigations des associatifs, lesquels œuvrent en fait pour la défense des droits de l’Homme et de l’intérêt général», précise Mohamed Aboulfida. Et ce dernier d’insister, non sans colère, que « tous les représentants d’associations de la région ont émis leurs réserves sur la manière dont ce Conseil de tutelle a été créé. 53 ONG s’activant dans cette région sont contre la création d’une telle structure. Si vraiment on veut aider ces associations à jouer pleinement leur rôle dans la société, on aurait dû penser à la création d’une fédération qui regrouperait toutes les ONG de la région de Berrechid et non venir créer une entité douteuse qui n’a même pas tenu d’assemblée générale. Pourtant, la représentante de ce Conseil de tutelle  est parvenue à obtenir un récépissé de dépôt».
Malgré les plaintes qui sont déposées par les associations de la région – dont Libé détient copie- pour « dénoncer les magouilles entourant cette nouvelle entité, les autorités ne veulent pas en prendre compte et n’hésitent pas à approuver la désignation d’une personne douteuse à la tête de ce Conseil de tutelle dont la création est aussi suspecte», souligne Aboulfida, lequel fait savoir qu’une lettre vient d’être adressée par les associations au wali de la région pour dénoncer l’idée même de création d’un « Conseil de tutelle ».
 

Naîma Cherii
Mardi 27 Mai 2014

Lu 1072 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs