Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Marocains expulsés d’Algérie en sit-in aujourd’hui à Rabat : Y a-t-il quelque espoir de voir Alger reconnaître ses torts ?




Les Marocains expulsés d’Algérie en sit-in aujourd’hui à Rabat :  Y a-t-il quelque espoir de voir Alger reconnaître ses torts ?
Et si Alger revenait à de meilleurs sentiments ? Cela fait 37 ans qu’ils aspirent à recouvrer leurs droits et à retrouver les leurs.        Eux qui s’étaient fait expulser sans ménagement de cette Algérie qu’ils considéraient pourtant comme la leur. Devant l’indifférence et le mutisme du régime algérien et des instances internationales, les Marocains expulsés d’Algérie organisent aujourd’hui un énième sit-in devant l’ambassade d’Algérie à Rabat pour réclamer justice. Encore une fois, l’Association des Marocains expulsés d’Algérie en 1975 (ADMEA)  monte au créneau pour condamner ce qu’elle considère comme un crime contre l’humanité. Les expulsés d’Algérie qui ont subi plusieurs préjudices demandent le regroupement familial par le biais de la réouverture des frontières fermées depuis 1994.   Les victimes de la déportation réclament, entre autres, l’indemnisation des 45.000 familles marocaines victimes de la «punition» que leur a fait subir le régime algérien auquel appartenait l’actuel président Abdelaziz Bouteflika, à l’époque ministre des Affaires étrangères. Il faut dire que l’expulsion des Marocains en décembre 1975 a causé depuis des déchirures familiales. L’ADMEA exige aussi le dédommagement des expulsés de même que des excuses officielles de la part des autorités algériennes appelées également à faire toute la lumière sur le sort des disparus.
Avec le dernier rapprochement entre les pays du Maghreb imposé par le vent du Printemps arabe qui a soufflé sur les pays de la région, l’espoir renaît chez la plupart des expulsés d’Algérie dont certains ont grandi et d’autres ont vieilli pour que justice soit rendue et que dignité et réhabilitation soient retrouvées. Ils sont victimes du régime algérien, celui des généraux, celui de Boumediene qui a ordonné l’expulsion arbitraire de 45 mille familles marocaines d’Algérie en 1975  comme réponse à la Marche Verte. Un véritable drame humanitaire vécu par plusieurs familles marocaines mais aussi par d’autres issues de mariages mixtes. 350.000 personnes (exactement le même nombre de Marocains qui ont participé à la Marche Verte) ont été déportées après avoir été dépouillées de tous leurs biens et cruellement séparées des leurs.
Aujourd’hui, les expulsés vont encore donner de la voix espérant que le régime algérien  les entendra cette fois. Et souhaitant surtout que la communauté internationale et les associations des droits humains montrent plus d’intérêt à leur dossier qui traîne depuis une quarantaine d’années. Il faut dire aussi que la diplomatie marocaine ainsi que le tissu associatif n’ont pas tellement accordé d’intérêt à ce dossier qui est en fait un vrai drame humanitaire.
L’Algérie a toujours joué la carte humanitaire en présentant nos compatriotes pris en otages à Tindouf comme des refugiés et des expulsés. L’expulsion dans l’humiliation, la dépossession des biens et la disparition se sont faites dans l’impunité totale. Il est temps que cela cesse et que les Marocains expulsés d’Algérie  recouvrent leurs droits.  

KAMAL MOUNTASSIR
Vendredi 16 Mars 2012

Lu 928 fois


1.Posté par momo le 16/03/2012 09:33
Vous rêvez. Et les milliers d'Algériens spoliés de leurs terres par le Makhzen, vous en faites quoi?

2.Posté par sarroudi mohamed le 16/03/2012 11:24
vous révez Monsieur El Mountassir mais hélas des hommes comme vous il y en a par millier au maroc vbous oublier les algériens spoliés par le Dahir de 1973 de feu Haccéne 2 balayez propremment devant votre porte avant de vouloir jeter la pierre à nos voisins

3.Posté par zitouf tayeb -algerie- le 16/03/2012 14:07
c'est devenu queque chose de connu a présent - tout le monde sais que le maroc est sous les ordre de la france - des qu'il y a un durcissement entre l'algérie et la france on se rabat sur le maroc -et justement cette nouvelle sortie marocaine sent le francais sur tte la ligne - avant ces pseudo deportés ( c'étaient des citoyens d'1 autre pays que l'etat algérien de l'epoque a jugé utile de les renvoyer chez eux c'est tout - sur l'autre c oté de la frontiere le sanguinaire h
H2 a fait pire - quoi qu'il en soit ici et labas des gens ont perdu leurs biens et se sont vu séparer de leur proches malgrè eux j'en convient - mais allez a dire que l'etat algerien en a commis un génocide et un crime de guerre contre ces marocains là c'est ce qu'on dit appliquer à la règle les directives - la france veut brouiller ttes les cartes après avoir échouer ds sa tentatives de mettre le boureau (france) et la victime ( peuple algerien )sur le mme pieds d'égalité - voilà elle se rabat sur son valet (maroc) pour essayer de destabiliser d'avantage cette algérie qu'elle a quitté contrainte et qui a présent lui tient tete politiquement, securitairement et j'en passe- a nos frères marocains laissez l'histoire tel qu'elle est - 1963 est tjrs ds la memoire ds algériens- le kidnaping des benbella , boudiaf et autre est tjrs ds nos memoire aussi - boumedienne a dit un jour a un journaliste français " l'histoire ne soublie pas , disons tournons la page " alors on a tourné la page avec bcp y compris le maroc mais l'histoire ne sera jamais oubliée - ceux qui sont un peu agés comprendront c'est sur - malgrè tout mes amitiés au peuple marocain

4.Posté par Bendaoud le 16/03/2012 15:01
Au moment où les relations commencent à se décompter voilà qu'un journal relance la polémique
Je pense que vous aviez choisi un raccourci Monsieur le journaliste.
C'est un problème de notre famille et il se réglera en famille aux même titre que tous les autres
différents.Il faut surtout éviter d'attiser le feu Mon frère.
Cordialement

5.Posté par ANNABI le 18/03/2012 18:43
Au Maroc l ennemi c est l Algérie alors que l Espagne colonise 2 villes marocaines sur le territoire marocain Ceuta et M ellila on ne souffle mot.
Nous en Algérie nous souhaitons tous le bien a nos frères marocains mais tant que les dirigeants marocains entretiennent des relations avec la France eu les usa sur le dos du peuple marocain rien Ne sera possible.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs