Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les MRE utilisent plus la darija et le tamazight que l’arabe classique


Une étude du Conseil supérieur de l’éducation dresse l’état de la situation



Les Marocains résidant en France, en Belgique et en Allemagne maîtrisent peu l’arabe classique et parlent souvent la darija et l’amazigh dans la sphère familiale et avec les membres de la communauté maghrébine. Ces MRE sont peu actifs dans les domaines social, économique et politique dans leurs pays de résidence. Ils investissent peu dans leur pays d’origine et peu nombreux sont ceux qui pensent y retourner pour s’installer définitivement.  C’est ce qui ressort d’un rapport élaboré par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) en partenariat avec la Fondation Hassan II pour les MRE et rendu public dernièrement.
Effectuée auprès de 1.272 enquêtés, cette étude destinée à évaluer l’impact de «l’enseignement de la langue arabe et de la culture d’origine (ELCO)» sur la maîtrise de la langue et sur la culture de la communauté d’origine marocaine établie dans les trois pays  précités, a révélé que 52% des interviewés maîtrisent faiblement l’arabe et 38% moyennement. La darija est, en revanche, la langue de communication dans la sphère familiale et dans la communauté maghrébine. L’amazigh, comme langue de communication au sein de la famille, occupe une place de choix pour la communauté issue du Rif (surtout en Allemagne et en Belgique). Aussi, la langue la plus utilisée durant les séjours au Maroc est la darija avec 87%.
Au niveau de la connaissance du pays et de ses traditions, il s’avère que 48% connaissent parfaitement le passé de leur pays et leurs origines et 50% les connaissent peu. 59% connaissent les grandes réalisations récentes du Maroc et 83% rapportent un niveau élevé ou moyen de connaissance sur les traditions marocaines. 75% répondent qu’ils regardent les chaînes de télévision marocaines et 92,4% parmi eux citent 2M, et 72,4% la chaîne Al Aoula. 
Les enquêtés sont aussi très attachés à la cuisine marocaine (50% classent le couscous en première position). Les catégories d’artistes les plus citées sont les chanteurs (55%). Les objets les plus ramenés du pays sont les habits traditionnels (17%) et l’huile d’olive et d’argan (16%). Concernant les liens avec le pays d’origine, si l’implication dans les associations, syndicats et partis politiques est quasi-nulle (moins de 2%), le déplacement au pays est, en revanche, plus fréquent, principalement durant les vacances d’été (61% se rendent au Maroc au moins une fois par an). 
Concernant l’intégration des MRE dans le pays de résidence, le rapport note que leur  participation aux activités culturelles est plus faible (13,8%) que leur  participation aux fêtes traditionnelles (34%). Les syndicats et partis politiques des pays de résidence ne les attirent pas non plus. L’investissement dans ces pays reste un phénomène émergent avec 10% des enquêtés qui y ont investi et 36% qui ont l’intention d’y investir. Un résultat des plus surprenants puisque seul un tiers des enquêtés transfèrent de l’argent au Maroc de manière régulière ou occasionnelle, et 7% uniquement y ont investi dans le pays, en particulier dans l’immobilier. Finalement, l’intention d’un retour définitif au Maroc est exprimée par le quart des enquêtés.
 

​Prise en charge des frais de rapatriement des victimes marocaines de l’incendie de Londres


S.M le Roi Mohammed VI a donné Ses très Hautes instructions aux autorités marocaines compétentes pour prendre en charge les frais de rapatriement des dépouilles de six Marocains formellement identifiés et apporter toute l'aide et l'appui nécessaires aux familles des victimes, indique samedi le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI).
Dans ce cadre, le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, en coordination avec les services diplomatiques et consulaires sur place, a pris toutes les dispositions pour apporter l’aide et l’appui nécessaires aux familles des victimes.

Hassan Bentaleb
Lundi 19 Juin 2017

Lu 939 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs