Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les Amis de la Syrie promettent fonds et aide directe non létales à l'opposition


Sur le terrain les violences se poursuivent sans répit



Les Amis de la Syrie promettent fonds et aide directe non létales à l'opposition
Les Etats-Unis ont annoncé jeudi une aide supplémentaire de 60 millions de dollars à l'opposition politique syrienne et, pour la première fois, des aides directes non létales à la rébellion, sans franchir le pas de la livraison d'armes.
Peu après, la Coalition nationale de l'opposition a annoncé le report sine die de sa réunion prévue samedi à Istanbul pour désigner un "Premier ministre" pour le futur gouvernement en territoire rebelle, tandis que les rebelles se sont emparés d'une célèbre mosquée dans le centre d'Alep (nord).
Washington fournissait déjà depuis des mois une aide non létale d'une valeur de 50 millions de dollars (équipements de communication, aide médicale, formations), mais cette assistance était acheminée via l'opposition politique syrienne et des ONG, à l'extérieur du pays.
Les Etats-Unis ont également débloqué au total depuis près de deux ans 385 millions de dollars d'aide humanitaire pour les Syriens déplacés dans leur pays ou réfugiés dans les pays frontaliers, via les agences internationales et l'ONU.
Auparavant, les onze pays de la conférence des "Amis du peuple syrien" avaient promis "plus de soutien politique et matériel à la Coalition (...) et plus d'aide concrète à l'intérieur de la Syrie".
A Bruxelles, l'Union européenne a ensuite formellement reconduit pour trois mois le régime de sanctions contre la Syrie et autorisé la fourniture d'équipements non létaux et d'une aide technique à l'opposition pour assurer la protection des civils.
A Moscou, le président français François Hollande a évoqué l'hypothèse d'un médiateur "qui pourrait avoir la confiance du régime et de l'opposition syrienne" et a estimé que la France et la Russie avaient "progressé" sur le dossier syrien, même si des divergences subsistaient.
Sur le terrain, les violences se sont poursuivies, faisant au moins 82 morts dont 31 civils, 26 soldats et 25 rebelles jeudi, selon un bilan provisoire de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales.
A Alep, les rebelles se sont emparés à l'aube de la mosquée des Omeyyades, joyau historique et hautement symbolique dans le centre de la ville, et à Damas, 12 civils, dont quatre membres d'une même famille, sont morts sous la torture en prison après leur arrestation, selon la même source.
A Homs (centre), un attentat à la voiture piégée a fait un mort et 24 blessés dans un quartier alaouite, a rapporté l'agence officielle Sana.

Libé
Vendredi 1 Mars 2013

Lu 218 fois


1.Posté par mody le 03/03/2013 12:37
l'unique aide utile au peuple syrien c'est d'obliger le régime et l'opposition à une table pour mettre fin au calvaire du peuple syrien :
la ligue arabe est responsable de cet état en isolant la syrie au lieu de preparer une feuille de route acceptée par les deux parties,
seul israel ,avecl'anéantissement de la syrie, sera garant et se posera comme protecteur des réactionnaires arabes qui financent la guerre en syrie ,
si la guerre dure encore elle va atteindre le liban et la jordanie !

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs