Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le spectre de la famine plane sur les camps de Tindouf



Le détournement des aides humanitaires a conduit à l’irréparable



Le spectre de la famine plane sur les camps de Tindouf
Le dernier rapport de l'OLAF sur les détournements des aides humanitaires destinées aux habitants des camps de Tindouf et la recommandation de recensement de ces habitants faite par l’ONU, ont amené la plupart des pays donateurs à réduire les aides qu’ils ont l’habitude d’envoyer au Polisario.
Cette réduction a contraint la direction du Polisario à lancer un appel au secours, à travers le pseudo-président de ce qui s’appelle  «Croissant-Rouge sahraoui». En effet, Yahya Bouhabeini, c’est son nom, a estimé, lors d’un point de presse à Alger que l’Union européenne n’est plus aussi généreuse que par le passé. Elle a, en fait, réduit ses aides de 51 millions de dollars par an à 10 millions de dollars seulement. L’Espagne lui a emboîté le pas en donnant un coup de frein à son élan en faveur du Polisario, en baissant son programme d’assistance de 10 à 7,4 millions de dollars. Les Etats-Unis ont adopté la même approche, réduisant ainsi leurs aides humanitaires de 10 à 5,3 millions de dollars par an. Cette baisse drastique et généralisée qui se répercute sur  les quantités distribuées à la population n’a cependant pas touché la part destinée aux marchés mauritanien, algérien et malien. Bien au contraire, celle-ci aurait même augmenté car les produits originaires de l’UE, d’Espagne, des Etats-Unis ou du Canada sont de bonne qualité et, du coup, très demandés par les commerçants des pays du Sahel.
Cette situation a provoqué la colère des jeunes Sahraouis affiliés au Mouvement des jeunes pour le  changement qui se sont rendu compte de l’importance du volume des détournements opérés par les responsables algériens et leurs complices du Polisario, durant toutes ces années. La déclaration de Bouhabeini est tombée comme une foudre sur les jeunes qui n’en croyaient pas leurs oreilles.  Grugés par des responsables qui faisaient de leur malheur un fonds de commerce pour s’enrichir, ils sont sortis dans les rues, dans des rassemblements sans précédent, criant des slogans demandant des comptes à ces soi- disant responsables dont le premier Mohamed Abdelaziz agonisant dans un hôpital italien, attend sa fin prochaine, indiquent des sources des camps tout en précisant que sa maladie avancée et ses absences chroniques, laissent prévoir un vide que les autorités algériennes cherchent déjà à combler.
Les mêmes sources indiquent que l’état de santé de Mohamed Abdelaziz, les révélations du rapport de l’OLAF, le spectre de la famine et la déclaration du responsable du Croissant- Rouge, pourraient constituer un détonateur qui mettra le feu aux poudres et amener les auteurs des mouvements de protestation qui ne cessent de secouer les camps depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, à radicaliser leur action.
 

A.E.K.
Lundi 18 Mai 2015

Lu 1307 fois


1.Posté par Jawad le 17/05/2015 23:11
Il y a une chose positive dans le malheur des séquestrés de Tindouf : La radicalisation des jeunes dans les camps contre l'état major du Polissario et la révèlation des détournements de l'aide humanitaire conduira les caméras du monde à montrer à tous ce qui se passe dans ces camps de la honte et à tordre le coup une bonne foi pour toute aux mensonges éhontés du Polissario et de l'Algérie tendant à faire croire qu'ils représentraient et défenderaient le peuple saharaouie alors qu'en réalité ils ne pensent uniquement qu'à leurs propres intérêts.

2.Posté par karim le 19/05/2015 07:28
Début de tyrannie ,fin de règne ; disait un philosophe......
Le polisario est tenue vivant sous perfusion,il meurt en silence.....

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs