Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le second assaillant de l’église Saint-Etienne-du-Rouvray identifié


L'Amaq met en ligne une vidéo de l’allégeance des assassins du prêtre



L'enquête sur l'assassinat d'un prêtre dans une église en France a progressé jeudi avec l'identification formelle du deuxième tueur, récemment fiché pour radicalisation, alors que l'opposition de droite accentue ses critiques à l'égard d'un gouvernement accusé de laxisme.
Selon le parquet de Paris, les enquêteurs ont formellement identifié Abdel Malik Nabil Petitjean, 19 ans, comme étant la deuxième personne impliquée dans l'égorgement mardi du Père Jacques Hamel, 86 ans, tué pendant qu'il célébrait la messe dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray dans le nord-ouest de la France.
Ce jeune homme n'avait pas fait l'objet de condamnations et la justice ne disposait pas de ses empreintes, ni de son ADN, ce qui a retardé son identification. Il était toutefois fiché pour radicalisation depuis le 29 juin pour avoir tenté de rejoindre la Syrie via la Turquie, selon une source proche de l'enquête.
Des prélèvements ADN effectués sur sa mère ont permis son identification. Trois personnes de son entourage familial ont été placées en garde à vue, selon une source proche de l'enquête.
L'enquête avait déjà permis d'établir l'identité du premier tueur: Adel Kermiche, un Français de 19 ans.
Issu d'une famille d'origine algérienne sans histoires, mais souffrant de troubles du comportement, Adel Kermiche avait passé une dizaine de mois en prison dans l'attente d'être jugé pour avoir tenté à deux reprises, en 2015, de se rendre en Syrie.
Il était sorti de prison en mars et était assigné à résidence avec un bracelet électronique. Le parquet avait fait appel, en vain, de la décision d'un juge de le mettre en liberté conditionnelle.
L'organisation Etat islamique avait diffusé mercredi soir la vidéo d'une déclaration d'allégeance des deux assassins.
Cette vidéo diffusée par l'agence Amaq, organe de propagande de l'EI, montre deux jeunes hommes à côté d'une bannière de l'EI, l'un d'eux récitant en arabe avec un fort accent le texte traditionnel d'allégeance à l'"émir des croyants" Abou Bakr al-Baghdadi.
L'EI avait aussitôt revendiqué mardi la prise d'otages dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray au cours de laquelle un paroissien a été grièvement blessé.
L'opposition de droite mais aussi des magistrats et avocats ont appelé à une refonte du droit pénal pour l'adapter au défi terroriste.
Après avoir affiché une courte cohésion avec les responsables religieux, lors d'une messe mercredi soir à la mémoire du prêtre tué en la cathédrale de Notre Dame à Paris, la classe politique s'est à nouveau déchirée jeudi sur des manquements présumés à la sécurité.
Pour l'attentat de Nice le 14 juillet (84 morts), l'opposition de droite et d'extrême droite ont dénoncé une sécurité insuffisante. L'exécutif a répondu qu'aucune "faille" n'était à reprocher aux forces de l'ordre. Pour le meurtre du prêtre, les autorités vont devoir expliquer pourquoi les deux tueurs n'ont pas été mieux surveillés alors qu'ils étaient connus des services de renseignement.
Les appels à la "cohésion" de la société lancés par l'exécutif sont compliqués par la très forte impopularité de François Hollande, alors que les positions de part et d'autre se durcissent aussi à l'approche de l'élection présidentielle de 2017.

Libé
Vendredi 29 Juillet 2016

Lu 642 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs