Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le rôle de la femme agricultrice dans le développement en Afrique au centre d’une rencontre à Aït-Melloul

Nécessité d’intensifier la coopération et l’échange afin de faire face à la demande croissante sur les produits agricoles




Le rôle de la femme agricultrice dans le développement économique et social en Afrique a été au centre d’une rencontre tenue mardi à Aït-Melloul à l’occasion d’une rencontre programmée dans le cadre des activités de la 8ème des Trophées de la filière fruits et légumes (Trofel).
Au cours de cette rencontre à laquelle ont participé des opérateurs agricoles marocains de la filière “Légumes et fruits”, le ministre burkinabé de l’Environnement, de l’Economie verte et du changement climatique, Batio Bassière, a affirmé que le Burkina Faso est déterminé à intégrer la femme dans le processus du développement économique et social, notamment dans son volet relatif au développement agricole, faisant part de la volonté de son pays de tirer profit de l’expérience du Maroc en matière de développement agricole.
L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Gabon au Maroc, Abdu Razzaq Guy Kambogo, s’est félicité, de son côté, de l’excellence des relations maroco-gabonaises, soulignant que les rencontres entre les opérateurs des deux pays contribuent au renforcement de ces relations qui représentent un modèle réussi de la coopération entre les pays du Sud.
Le diplomate gabonais a souligné, par ailleurs, que les politiques et les stratégies de développement ne peuvent atteindre les objectifs escomptés sans intégration de la femme dans le processus du développement, faisant savoir que l’accessibilité de seulement 20% des femmes aux moyens de production dans le domaine agricole contribuerait à la croissance de la production agricole de 30%.
L’ambassadeur a mis en exergue également les efforts déployés par le Gabon pour intégrer la femme dans le processus du développement économique et social, passant en revue plusieurs initiatives lancées dans ce sens, dont notamment le Prix du président de la République gabonaise pour encourager et soutenir les meilleures expériences féminines en matière de développement agricole.
Le délégué extérieur du ministère égyptien de l’Agriculture, Sameh Abdelhadi, s’est arrêté, quant à lui, sur la nécessité d’intensifier la coopération et l’échange afin de faire face à la demande croissante sur les produits agricoles, mettant l’accent sur l’importance du recours à la technologie et la recherche scientifique notamment à la lumière de la diminution de la surface des terres agricoles et des ressources en eau.
Le responsable égyptien a également appelé à sensibiliser et encadrer les agriculteurs, surtout les femmes, saluant dans ce sens l’expérience marocaine en matière des coopératives féminines, tant dans ses volets relatifs à la production et l’organisation, que dans ceux relatifs à la valorisation et la commercialisation.
Les autres interventions ont porté notamment sur les acquis de l’agriculture marocaine grâce notamment au Plan Maroc Vert, surtout au niveau de la région de Souss-Massa, qui arrive en tête des régions marocaines en matière d’exportation des produits agricoles, notamment les primeurs et les agrumes.
A noter qu’une importante délégation africaine prend part aux activités programmées dans le cadre de cette 8ème édition des Trofel. Les initiateurs de cette édition, organisée sous l’égide du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime et le parrainage de l’Établissement de contrôle et de coordination des exportations en partenariat avec les associations professionnelles représentant la filière “Fruits et légumes” au Maroc, ont prévu un prix pour une personnalité africaine qui a excellé dans le domaine agricole.

Jeudi 12 Janvier 2017

Lu 1164 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs