Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le revers de trop du Onze national

Pour quand la fin de la mascarade ?




Le revers de trop du Onze national
Le Onze national s’est incliné, mercredi au Grand stade de Tanger, devant son homologue burkinabé par 2 à 1 pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation des deux équipes pour les prochaines échéances.
Une confrontation qui a mis de nouveau à nu une équipe nationale, bien loin de donner quelques signes d’assurance. D’ailleurs, le peu de crédit que s’était fait le sélectionneur Rachid Taoussi auprès du public, il vient de le dilapider pour que le retour à la case zéro, celle du doute, soit de nouveau à l’ordre du jour.
Ne savant plus à quel saint du football se vouer, Taoussi a opté pour une ossature cent pour cent européenne, exception faite pour Barrada, dans l’espoir de relancer une machine qui coince. Face au Burkina, l’équipe du Maroc s’est montrée atone, surtout au cours du premier half dominé par des Burkinabés qui n’ont pas tardé à annoncer la couleur. Profitant d’une défense aux abois, Bertrand Traoré a ouvert le score, après avoir exploité la bévue du latéral Bergdich et du keeper Amsif qui, comme un bleu, n’a pas su réduire l’angle de sa cage.
Réaction timide des Nationaux qui étaient incapables d’orchestrer la moindre action pour que l’arbitre sénégalais renvoie les 22 protagonistes aux vestiaires sur le score précité.
Lors de la seconde période, le Burkina, qui s’est rendu à Tanger amputé de certains de ses cadres, n’a pas lâché le morceau, concrétisant sa suprématie par une seconde réalisation. Le réserviste Yassine Bounou n’a pu intercepter un centre tir de Kabouré, exploité par le même Traoré qui n’a eu aucun mal à prolonger le ballon au fond des filets  à la 51ème minute de jeu.
Menés au score, les joueurs marocains et leur coach se trouvaient au pied du mur. Hués par les supporteurs, ils ont cherché à éviter l’humiliation parvenant à réduire la marque suite à un but d’Abdelaziz Barrada à la 64ème mn.
Une défaite devant donc secouer le cocotier et permettre de mettre un terme à cette mascarade qui n’a que trop duré. A moins d’un an et demi de la CAN 2015 qui aura lieu au Maroc, il est grand temps de se projeter sur l’avenir de l’équipe qui défendra les couleurs nationales lors de ce rendez-vous continental. Il se laisse entendre que le changement est imminent à la tête du staff technique du Onze marocain, et la déclaration faite en ce moment à l’hebdomadaire Jeune Afrique par l’entraîneur français, Hervé Renard, vainqueur avec la Zambie de la CAN 2012, n’est pas fortuite. Celui-ci a déclaré : “Je sais que mon nom fait partie d’une short-liste de sélectionneurs visés par la Fédération Royale marocaine de football. Un challenge comme celui du Maroc, évidemment, est intéressant. Mais il va y avoir des élections à la fédération fin août, et un sélectionneur est toujours en place. Quoiqu’il en soit, si je dois quitter la Zambie, mon choix se fera avant tout en fonction du projet”.
Il convient de rappeler que l’équipe nationale affrontera en dehors de ses bases le 7 septembre prochain la Côte d’Ivoire dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014 au Brésil. Un match comptant pour la dernière journée du groupe C, sans enjeu pour la sélection marocaine éliminée, contrairement à son adversaire du jour qualifié au tour suivant.
Quant au Burkina Faso, finaliste de la CAN 2013, il garde ses chances intactes pour atteindre le match barrage ouvrant la voie à la Coupe du monde. Les Burkinabés occupent la deuxième place du groupe E avec un total de 9 points et devront donner le ton à domicile lors de l’ultime manche au Gabon, 3ème avec 7 unités au compteur. Quant au leader de cette poule, le Congo qui cumule 10 points, il se rendra à Niamey pour jouer le Niger qui ferme la marche (3 pts).

Mohamed Bouarab
Vendredi 16 Août 2013

Lu 779 fois


1.Posté par S.med le 16/08/2013 19:09
Ne plus appeler Belhenda est une des solutions

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs