Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Le retour du muezzin” dans les rayons : Abdellah Bensmain signe son nouveau roman




“Le retour du muezzin” dans les rayons : Abdellah Bensmain signe son nouveau roman
Abdellah Bensmain vient de signer un nouveau roman intitulé « Le Retour du Muezzin ».
Le roman relate l’histoire d’un pays lointain, pourtant tout proche du Maghreb où  apparemment, un écho, une voix off, une voix anonyme rythme la cadence d’un événement qui n’arrive pas ou bien il est arrivé, mais à notre insu, quelque part dans une ville inconnue.
Il s’agit d’une voix anonyme, informée et au cœur de l’action, qui révèle, dicte et oriente les décisions prises au plus haut sommet de l’Etat ou en son nom.
Pour l’auteur, il s’agit d’un roman, ni policier ni d’espionnage, ou un reportage social sur un pays ou un autre. «Il n’y a que des masques: le Muezzin, le Président et d’autres figures allégoriques, en plus de la procession de mini-personnages qui défilent, accrochés à leur passion de la non identification».
Préfacé par Abdelkébir Khatibi, ce dernier a considéré que cet ouvrage est assez inclassable et propose plusieurs pistes de lecture et de sous-lecture. « Celle, par exemple, d’un récit à la fois linéaire et circulaire, dont on ne décèle pas encore la géométrie imaginaire. Du cercle on ne voit ni le centre, ni le rayon de sortie vers la lumière, un peu comme si on pénétrait dans un livre-fenêtre où se fixe le regard insistant du narrateur. Une nuit moite, assez froide. Les personnages vont et viennent, ils n’ont pas de visage, même pas de silhouette. Des êtres abstraits en forme de signes, d’allégories. Essayons d’avancer vers la propagation de la rumeur qui hante cet ouvrage favorisant continuellement des effets de style d’oppression et d’étouffement. Lorsqu’on entre dans le labyrinthe, on a l’impression qu’on ne bouge plus, que quelque chose s’est figé comme une idée fixe».
Né en 1948 en Algérie, Abdallah Bensmaïn n’est pas à son premier essaie littéraire. Il est un  vieux routier de la littérature.  Ainsi, il a publié plusieurs recueils de la poésie comme « A Terre joie»,  «La Médiane obscure », «Versets pour un voyageur» et «Maroc en noir et blanc».
Il a également signé plusieurs essais, comme la «Crise du sujet, crise de l’identité: Une lecture psychanalytique de Rachid Boudjedra», «Enfances maghrébines» et «Symbole et idéologie» (entretiens avec Roland Barthes, Abdallah Laroui, Jean Molino)
D’une double formation scientifique et littéraire, Abdallah Bensmain a pratiqué également le journalisme en tant que correspondant de presse, chef de rubrique ou rédacteur en chef. Il a donné plusieurs conférences dans des universités marocaines et ses contributions sur les littératures maghrébine et africaine ont été publiées dans plusieurs revues universitaires, au Maroc et à l’étranger.
Abdallah Bensmain figure dans une «Anthologie de la poésie marocaine» (Jean Déjeux ) et une «Encyclopédie de la poésie algérienne de langue française de 1930 à 2008»  (Ali El Hadj Tahar ) ainsi que dans des hommage à Jean Sénac et dans de nombreuses autres sélections de textes d’auteurs maghrébins.

Hicham Amer
Jeudi 30 Juin 2011

Lu 636 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs