Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ras-le-bol des employés d’ADM : Autoroutes du Maroc en pleine illégalité




Le ras-le-bol des employés d’ADM : Autoroutes du Maroc en pleine illégalité
Si vous empruntez les autoroutes nationales ce week-end, sachez que les employés de ce secteur seront en grève. Un débrayage déclenché depuis hier vendredi et qui est censé se poursuivre ce week-end. A en croire les responsables de l’ADM (Autoroutes du Maroc), toutes les dispositions ont été prises pour une circulation normale. Pour y parvenir et casser la grève des employés, la direction de l’ADM a eu l’ingénieuse idée d’avoir recours à des intérimaires. Une solution qui ne plaît pas beaucoup aux grévistes qui se disent prêts à défendre leur droit à la grève et leurs intérêts par tous les moyens. Et ce malgré une intervention du ministre de l’Equipement et du Transport qui a appelé à une réunion pour le 27 février. Un appel qui ne semble avoir convaincu qu’une partie des grévistes.
On se rappelle que pendant l’été dernier, le bras de fer avait été déclenché entre le Syndicat des employés des autoroutes et la direction de l’ADM. La principale doléance était alors l’intégration des agents des sociétés contractuelles. Aujourd’hui, le cahier revendicatif des employés en question réclame  également  l’augmentation des salaires, la déclaration à la CNSS et l'indemnisation des jours fériés et week-ends travaillés ainsi que l’amélioration des conditions de travail. Les employés demandent par ailleurs le retour de leurs collègues licenciés abusivement.
Le Syndicat des employés des autoroutes reproche d’autre part aux responsables de ne pas appliquer l’accord passé entre les deux parties en août dernier. «Nous avons donné assez de temps à l’administration pour appliquer l’accord de l’été dernier mais il semble que les responsables tentent de ne pas honorer leurs engagements», affirme un employé  de péage des autoroutes.
A signaler que  le personnel  concerné par cette titularisation avoisine les 1500 employés. Ce sont des employés  engagés à travers  des contrats à durée déterminée  sans cesse renouvelés alors que  le Code du travail est clair sur ce point: le contrat de travail à durée déterminée (CDD) ne peut être conclu que si le travail a un caractère saisonnier.  
Concernant le recours à un personnel de remplacement en cas de débrayage, le Code du travail est aussi clair dans ce sens. Il interdit tout remplacement d’un salarié pour motif de grève. Or le recours à ce remplacement illégal peut avoir des conséquences  fâcheuses et engendrer des actes graves dont la responsabilité incombe normalement à l’employeur si ce dernier n’a pas respecté les dispositions du Code de travail et des conventions bilatérales.
L’accord estival a été conclu entre plusieurs partenaires dont le ministère de tutelle et celui de l’Intérieur. Si l’ADM ne veut pas assumer ses responsabilités, c’est toute la crédibilité du gouvernement qui est mise en cause. Et par les temps de protestations et de violences annoncées ici et là, l’ADM devrait faire preuve de responsabilité et de modération afin de répondre aux doléances des employés au lieu d’attiser la tension. Une paix sociale nécessite une clairvoyance, une transparence et un véritable sens de responsabilité. A bon entendeur !  

KAMAL MOUNTASSIR
Samedi 18 Février 2012

Lu 1329 fois


1.Posté par chemao le 19/02/2012 08:20
C´est très triste pour tous ceux qui travaillent dur pour un salaire et condition de misère.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs