Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le pétard mouillé d’Alger




Le pétard mouillé d’Alger
«De la pure provocation et une tentative vaine de torpiller la coopération maroco-africaine»
C’est ainsi que qualifie, à juste titre, le Bureau politique  de l’USFP les manigances commandées et commanditées depuis Alger cherchant à placer Joaquin Chissano comme envoyé spécial de l’Union africaine (UA) pour le Sahara.
Le dossier du Sahara est bien entre les mains de l’ONU qui vient d’ailleurs de proroger le mandat de la Minurso. Le Maroc bien qu’étant incontestablement sur ses terres, dans ce Sahara qui est sien de par les liens historiques, géographiques et forcément logiques, n’a  de cesse de faire preuve de bonne foi, sa proposition d’autonomie, saluée de par le monde, en est la parfaite illustration.
Mais que faire quand on a à se farcir l’obstination de dirigeants algériens désespérément obstructionnistes et pathologiquement obsédés par le désir (maladif) de nuire à ce voisin de l’Ouest qui dérange ?
Cette percée Royale en Afrique, ces visites à succès dans plus d’un pays du continent, tous ces accords conclu, ces conventions passées, cette approche d’une coopération Sud-Sud inédite, c’en était trop pour des voisins qui doivent s’en vouloir de ne pas en avoir eu l’idée, oubliant au passage que c’est plutôt l’envie qui leur fait défaut à moins qu’ils n’en aient tout simplement pas  l’étoffe.
L’Algérie doit sans doute aucun avoir bien d’autres chats à fouetter. Mais pour le malheur de ce peuple frère, si de nombreux pays, et non seulement en Afrique, lui envieraient la richesse de son sol, il en va tout autrement pour l’usage qui en est fait. C’est tout à l’image de cette UA que vient de manipuler Alger via ce Conseil dit de paix et de sécurité que préside justement l’Algérien Chergui pour tenter de trouver une occupation des plus inappropriées à un certain Chissano trop érodé, à l’évidence, par un chômage de trop longue durée.
L’Afrique, malheureusement, se trouve minée par des crises de tous genres, entre famine, terrorisme, guerres ethniques ou civiles …et autres risques de fractionnement et de sécession. 
Mais à ce qui paraît, cela n’intéresse pas ladite UA, ni son fameux Conseil de paix et de sécurité. Il faut bien que les ordres viennent d’Alger.
Maintenant que le Chissano en question vient d’essuyer une fin de non-recevoir aussi bien à Pékin qu’à Moscou, il ne resterait plus à ses placeurs qu’à lui proposer  quelque activité du côté, entre autres, de Ghardaï, au M’zab, ou auprès de tous les membres de « Barakat » qui ont eu à goûter à leurs dépens aux délices de la démocratie et droits de l’Homme, version Alger.

Par Mohamed Benarbia
Vendredi 11 Juillet 2014

Lu 2782 fois


1.Posté par abdelhafidshaoui le 14/07/2014 22:18
c est devenu de plus en plus pitoyable les agissements sans grandes valeurs du régime algérien sur ce dossier du sahara marocain a l encontre de son frère marocain ,si c est pas une association pro algérienne ou un député européen ou une ONG engraissés par le drs pour venir sans connaissance de cause critiqués le maroc avec un parti prit flagrant,la le régime algérien est de plus en plus a courts d idées.
Alors que l insécurité a l intérieur de l algerie ne cesse d augmenter,terrorismes ,soulèvement a ghardaia ,manifestation interdite dans les camps de tindouf ,le gouvernement se fatigue et s essouffle en tentant de contrecarrer le Maroc sur ce dossier ,qui est déjà clos pour les marocains ainsi pour la majorité des institutions internationales qui ne reconnaissent pas le polisario bouc émissaire du drs.
Sahara maghribia ou salam.........

2.Posté par Khalid le 18/07/2014 07:33
Plus que suspecté de narco trafic, Chissano aurait là une couverture diplomatique qui le mettrait à l'abri de poursuites judiciaires. C'est du moins ce qu'il croit. Pauvre Afrique!

3.Posté par Samir le 18/07/2014 12:03
@khalid,l union africaine n a aucun pouvoir sur l échiquier mondiale,seul l algérie et l afrique du sud en détienne le contrôle,sur le plan de sécuriser le nord mali ,la centre afrique ou combatre les terroristes du boko haram au nigeria ainsi que les situations en libye ou en somalie,l union africaine est absente dans presque tout les domaine ,que se soit politique ,socio économique ou militaires .
C est une grande mafia contrôlé par leur parrain algero sud africain ennemi du maroc,les pays d afrique sont divisés ,la plupart d entre eux sont au bord du chaos.
L algerie a tenté de jouer les justiciers dans le continent ,mais elle voit que la partie est très difficiles ,aujourd hui le pouvoir algérien tente bien que mal d éteindre le feux qu elle a allumé jadis,le nord mali est en prise a l insécurité ,la lybie de même ,a la frontière avec la tunisie ,dans le mont chamby ,des djihadistes sont en guerre avec l armée tunisienne et sans oublié a l intérieure du pays a ghardaia ,ou les manifestations n ont cessé de faire des morts et blessés,bref,le petit feux de forêt est devenu un gigantesque incendie.

4.Posté par Khalid le 21/07/2014 03:43
@samir Certes l'Algérie des généraux est en mauvaise posture aussi bien au plan interne que régionalement. C'est précisément à cause de cela qu'elle devient dangereuse, non pas que le Maroc la craint au sens strict car les FAR sont prêtes. Il faut la craindre comme on craint un cinglé ou un enfant capricieux. Les généraux peuvent, pour brouiller les cartes, déclencher un conflit avec le Maroc. Ils préféreront un maghreb démoli plutôt qu'un maghreb stable et prospère avec un Maroc stable et prospère. Il faut qu'ils montrent que rien ne se fera contre eux , car dès que toi tu vas bien, ce ne peut être dans leur tête qu'une humiliation. C'est dingue mais c'est comme ça. Et puis avec leur fameux nif, qui a été bien mouché par l'armée française (oui, oui; car militairement la France a vaincu le FLN aussi bien à Alger que dans le 'djebel'). Mais diplomatiquement avec la montée des indépendances et le rôle de l'URSS, elle n'a pas fait le poids. Evidemment au plan officiel, Alger a inculqué à ses citoyens qu'ils ont ni...é la France), donc leur nif a été aussi mouché par le Maroc en 1963 (Tindouf), et en 1976 à Amgala (voir sur Youtube le témoignage clair et net de Moubarak qui a trouvé à Boumedienne une porte de sortie honorable devant l'armée marocaine). Beaucoup de gradés algériens rêvent d'une revanche. Seulement ils oublient qu'ils peuvent se faire moucher une 3ème fois. Mais qu'importe. On a affaire à des dingues émotifs, impulsifs, imbus de leur personne, envieux d'un pays sans pétrole qui s'en sort bien économiquement, malgré le poids du Sahara, dont le roi a une aura incontestable dans le monde musulman et ailleurs. Boumedienne cru pouvoir mettre le Maroc à genoux avec le conflit du Sahara, soit militairement, soit économiquement. Résultat, il a tout faux. Alors ils se rabattent sur les thèmes de droits de l'Homme au Sahara, sur l'UA.Certes l'UA c'est pas grand chose mais cela montre le degré d'acharnement des voisins. Le jour où le Maroc trouvera du pétrole ou du gaz en grande quantité, ce sera un jour noir pour eux. On ne choisit pas ses voisins, comme l' a écrit feu Abdellatif Filali dans ses mémoires. Il faut faire avec.

5.Posté par abdelwahab le 26/07/2014 22:46
@khalid,je te rejoint sur ton commentaire ,mais,je rajouterai que le gouvernement algérien est dans une très grande pression a l intérieure comme a l extérieur du pays qu il ne sait vraiment plus comment détourner l opinion public,
A lire certains de leurs journaux ,c est a mourir de rire ,plus paranoïaque qu eux,j ai jamais vue.
Ils aperçoivent le maroc partout ,le nom maroc se retrouve dans tout les journaux algérien la plupart du temps,pire que de la haine.
Ils ont fait du problème du sahara marocain leur combat de tout les jours,mais ils ont oublié .................que la roue tourne ..............

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs