Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le patrimoine jabali à l’honneur à Tanger

7ème édition du Festival Taktouka Jabalia et les arts apparentés




Le patrimoine jabali à l’honneur à Tanger
La septième édition du Festival Taktouka Jabalia et les arts apparentés aura lieu du 13 au 16 août prochain dans la région Tanger-Assilah.
Organisée par l’Association AJRAS pour le développement, la culture et les arts populaires, cette septième édition se déroulera sous le signe « Le patrimoine artistique jabali :  Un héritage enraciné ».
Considéré comme l’un des arts les plus importants à l’échelle nationale,  «la Taktouka jabalia jouit de l’admiration de tous les Marocains », soulignent les organisateurs.
Surnommé la Aita Jabalia par les pionniers et chercheurs, cet art « comporte des modes d’expressions différents de ceux des autres aitas du point de vue de la langue, du sujet, du rythme, de l’interprétation et des instruments », ajoutent les promoteurs de cet événement qui précisent qu’ils ambitionnent de faire connaître la richesse de ce  patrimoine lors de cette édition.
A travers cette manifestation, l’Association AJRAS entend « participer à l’enrichissement du paysage culturel et artistique de la région Tanger-Tétouan en général et de la ville de Tanger en particulier et s’intéresser au patrimoine artistique jabali, que ce soit dans le domaine de la recherche ou celui de la documentation», peut-on lire dans la plaquette du festival.
Selon l’équipe d’organisation, l’édition 2013 sera aussi l’occasion de rendre hommage aux figures de proue des arts jabalis, en signe de reconnaissance pour ce qu’elles ont donné dans ce domaine.
Conscient de la nécessité de perpétuer cet art ancestral, l’Association organisatrice entend également s’intéresser à la relève, aux talents et aux « jeunes potentialités de l’art jabali ».
Il est à noter que parmi les activités inscrites au programme de cette édition, il est prévu d’organiser une table ronde sous le thème « Alaaua ou mawal jabali entre les deux rives de la Méditerranée ».
Si les préparatifs de cette manifestation vont bon train, l’équipe en charge du festival reconnaît toutefois « rencontrer de nombreuses difficultés telle que l’insuffisance de documentation sur ce patrimoine devant l’immensité de la région-mère dudit patrimoine ».
Pour autant, « le défi à relever reste cependant celui de rechercher dans les racines des arts jabalis, de ses similaires et d’œuvres à garantir leur continuité ». Et sur ce point, les organisateurs disent compter sur la collaboration du ministère de la Culture et le soutien des partenaires et sponsors de l’événement.
Quoi qu’il en soit, l’équipe promet une excellente édition. Sans doute encouragée par ce patrimoine «riche en arts originels, en us, coutumes et traditions à profondes dimensions». Une richesse qui « traduit la continuité  d’une vie d’harmonie entre l’âme et le corps à travers un langage dont les symboles sont difficiles à décoder, si ce n’est par des recherches académiques dans ce domaine ».
La septième édition du Festival Taktouka Jabalia et les arts apparentés est organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Alain Bouithy
Mardi 30 Juillet 2013

Lu 820 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs