Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le parc écologique d'Oujda, véritable “poumon vert”




Animée d'une volonté inébranlable de s'inscrire dans la dynamique du développement durable, Oujda a connu récemment l'inauguration de plusieurs projets, à l'instar du grand parc écologique situé au nord de la ville et qui s’étend sur une superficie de 25 hectares et abrite 25.000 espèces d'arbres adaptables au climat de cette cité.
Le grand parc d'Oujda se veut un acquis important pour la ville qui respecte les normes environnementales, d'ingénierie et d'architecture et prend en considération l'aspect esthétique, selon le directeur régional du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Mohammed Bennani.
Ce parc, dont les travaux ont été lancés en janvier dernier, a pour objectif d'offrir des espaces verts et de détente à la population de la ville et de renforcer le rôle social des forêts urbaines, d'après M. Bennani.
Ce projet vise aussi à améliorer les conditions de vie de la population locale, renforcer l’attractivité touristique de la ville et à répondre aux exigences sociales et écologiques, constituant ainsi le "poumon vert" d'Oujda et un puits de carbone, rapporte la MAP.
Selon les experts, le couvert végétal de cet espace écologique permet l'absorption des polluants de l'air et l'atténuation des effets des gaz à effets de serre (GES).
Ledit parc recourt à des ressources non conventionnelles d'irrigation, à savoir les eaux traitées, a précisé M. Bennani dans une déclaration à la MAP, faisant savoir que la proximité du projet de la station de traitement des eaux usées (5 km) va favoriser l'utilisation de cette technique dans les terres agricoles avoisinantes et dans l'ensemble de la région de l'Oriental qui souffre d'une pénurie de ressources hydriques et de précipitations.
L'irrigation de cet espace se fait également à travers la technique goutte-à-goutte, sachant qu'un canal le lie à la station d'épuration des eaux usées d'Oujda. Le système d'irrigation est favorisé aussi par une station de pompage, un bassin de stockage et une unité de filtration et de stérilisation des eaux, aussi bien que par l'utilisation des rayons ultra-violets dans le traitement des eaux.
Situé sur la route nationale n° 2 liant Oujda à Saidia, ce parc se distingue par un système spécifique d'éclairage basé sur des sources non conventionnelles, des parcours sportifs, passages des piétons, une cascade artificielle, des fontaines et un espace pédagogique dédié aux enfants.

Mercredi 1 Juin 2016

Lu 1960 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs