Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le pacte proposé par l’USFP émane de sa vision politique et de son profond attachement aux valeurs de dignité, de liberté, de justice et d’équité




Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachguar, a dévoilé vendredi le pacte que le Parti de la Rose propose aux Marocains pour les élections législatives prévues le 7 octobre 2016.
Devant d’éminentes personnalités comme le magistrat Mohammed El Hayni destitué par Mustapha Ramid et le Président de la Commission administrative du parti, Habib El Malki, des membres du Bureau politique et quelques mandataires des listes électorales, Driss Lachguar a présenté, lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi au siège central du parti à Rabat, le programme électoral du parti.
Partant d’un diagnostic approfondi de la politique menée par le gouvernement Benkirane depuis 2012 aux niveaux politique, économique, social et culturel, l’USFP propose un programme de sauvetage comportant 555 mesures concernant tous les secteurs : social, économique, politique, institutionnel et culturel.
Ainsi, l’USFP accorde dans son programme électoral la priorité au secteur social. L’objectif étant d’édifier un système élargi et équitable de la protection sociale pour toutes les catégories sociales, et ce en élaborant et en mettant en œuvre une politique sociale intégrée qui met un terme au caractère caritatif de l’assistance sociale. En ce sens, la vision du parti de la Rose s’inspire des principes des droits de l’Homme et des principes socio-démocratiques visant à promouvoir l’égalité sociale, l’égalité des chances pour tous et à mettre fin à la pauvreté et l’exclusion.
Partant de ces principes, le programme de l’USFP comprend une vision stratégique dans les domaines de l’enseignement et de la formation, de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, de l’emploi, de la santé, de l’habitat et de la politique territoriale, et de l’administration publique.
Le programme de l’USFP comprend également des mesures sociales qui sont à même d’édifier une société démocratique et équitable pour tous les Marocaines et Marocains (femmes, jeunes, personnes à besoins spécifiques et personnes âgées…). Ces mesures s’inspirent de la vision socialiste et visent à renforcer un système social intégré basé sur la parité, l’égalité et la dignité humaine.
Sur le plan économique et financier, l’USFP propose un modèle de développement alternatif, intégré et fort embrassant toutes les activités économiques et financières (finances et impôts, banques, agriculture, industrie, pêche maritime, énergie, commerce, transport, économie numérique et sociale et tourisme).
Ce modèle s’inscrit dans le cadre de la vision socialiste et démocratique de l’USFP basée sur la solidarité sociale, l’égalité territoriale, le rationalisme et l’attractivité de l’investissement. Ainsi, l’USFP, dans le cadre de son contrat avec les électeurs, envisage de mettre en place une stratégie économique à l’horizon 2021 visant l’accélération du développement pour atteindre un taux de 5,5% du PIB, la diminution du taux de chômage pour qu’il soit réduit à 8% au maximum, la création de 150.000 postes d’emploi annuellement et l’augmentation du revenu par habitant de 20%.
Quant au domaine institutionnel, juridique et des droits de l’Homme, l’USFP a exprimé son attachement à l’édification d’un Etat moderne et démocratique et au renforcement des institutions constitutionnelles dans le cadre d’une approche participative.  En effet, le programme de l’USFP a pour but de remédier à plusieurs dysfonctionnements enregistrés au niveau de la mise en application de la Constitution de 2011 telles la marginalisation de l’opposition et du Parlement, la monopolisation dans l’élaboration des lois réglementaires par le gouvernement… L’USFP propose également la réforme de la justice, car ce chantier important a été vidé de toute sa substance par le gouvernement Benkirane.
La vision stratégique de l’USFP enveloppe également les champs religieux, culturel et médiatique.  Le but des mesures proposées par le parti de la Rose dans ce domaine est la mise en place d’un cadre culturel à même de préserver l’identité marocaine tout en s’ouvrant sur les autres cultures universelles  et en refusant toute pensée  nihiliste rétrograde. Le programme de l’USFP appelle à la poursuite de la réforme du champ religieux engagée par l’Etat depuis les attentats terroristes de Casablanca en 2003.
Driss Lachguar a affirmé que tous les documents concernant le programme électoral du parti peuvent être consultés sur le site web officiel du parti (www.usfp.org.ma) ou sur les réseaux sociaux (facebook/usfp.maroc ; facebook/drisslachguar ; twitter @usfp_maroc ; youtube/usfp maroc ; instagram/usfp maroc ; google+/usfp maroc).

Mourad Tabet
Samedi 17 Septembre 2016

Lu 2901 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs