Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le nom des boursiers et des résidents des cités universitaires bientôt sur la place publique : L’épidémie des listes atteint Daoudi




Le nom des boursiers et des résidents des cités universitaires bientôt sur la place publique : L’épidémie des listes atteint Daoudi
La fièvre des listes a fini par toucher le secteur de l’enseignement supérieur public. Ainsi, après les fameuses listes des bénéficiaires d’agréments de transport et des carrières publiées dernièrement par Abdelaziz Rabbah, ministre de l’Equipement et des Transports, c’est au tour de Lahcen  Daoudi, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres, de prendre le relais. En effet,  Daoudi compte publier, à partir de l’année prochaine, la liste des étudiants qui bénéficient de bourses et du logement dans les cités universitaires.
Intervenant lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre n’a pas hésité à qualifier la question de l’octroi des bourses de vrai casse-tête vu les manquements constatés dans cette procédure qui relève, selon lui,  de la compétence des commissions provinciales présidées par les gouverneurs.  
Le ministre a pointé du doigt le clientélisme et le favoritisme qui règnent lors de la validation des dossiers.   
Que propose-t-il donc pour mettre un terme à ce dysfonctionnement ? La solution la plus facile politiquement parlant  : publier la liste des boursiers et des résidents des cités universitaires sur le site Internet de son département. Mieux, il a encouragé les parlementaires ainsi que l’ensemble des citoyens à dénoncer les étudiants qui ne remplissent pas les conditions requises. Une solution qui sera proposée également pour remédier à la question des étudiants issus de familles aisées et qui résident, contre toute attente, dans les cités universitaires.
A ce propos, Daoudi a annoncé que des consignes  ont été données à tous les directeurs des cités universitaires pour  lister ces étudiants avant de les expulser.
Evoquant le cas de la fille d’Abdelaziz Rabbah qui réside dans l’une de ces cités alors que sa situation sociale ne le justifie nullement, le ministre a préféré esquiver le débat en tournant autour du pot. « Je mets au défi quiconque de  me citer le nom d’un fils ou d’une fille d’un ministre ou d’un parlementaire qui réside actuellement dans les cités universitaires. Et je suis prêt à expulser ces personnes dès aujourd’hui », a-t-il lancé.
Et qu’en est-il de l’incontournable réforme des commissions provinciales chargées des dossiers de bourse ? Y aura- t-il une modification du  décret de 1993 relatif à la répartition territoriale des bourses ? Les conditions d'accès aux bourses seront-elles plus rigoureuses ? Là, c’est silence radio.
Daoudi qui est fier que le budget des bourses soit passé de 700 millions DH à 1,2 milliard et que le nombre des bénéficiaires s’est accru de 180.000 à 216.000, ne semble pas prêt à bousculer  le statu quo actuel. Il juge opportun de donner du temps au temps. L’essentiel, pour lui, c’est faire semblant que la réforme est en route sans pour autant s’attaquer au vif du sujet et peu importe le nombre d’étudiants qui seront privés de leur droit à la bourse et au logement dans les cités universitaires et qui se voient dans l’obligation d'abandonner leurs études. Pire, ces mêmes étudiants seront probablement comptabilisés dans les 5 ou 10% d’étudiants qui seront tenus de payer leurs études comme leurs alter ego aisés conformément à la réforme du secteur de l’enseignement dont les grandes lignes seront déclinées en janvier prochain.

Hassan Bentaleb
Mercredi 5 Décembre 2012

Lu 878 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs