Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le mystère reste entier après la disparition du Boeing de Malaysia Airlines

Plusieurs pays participent aux opérations de recherche




Le mystère reste entier après la disparition du Boeing de Malaysia Airlines
Les recherches pour localiser le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu dans la nuit de vendredi à samedi restaient infructueuses lundi malgré la découverte de débris possibles autour d’une île vietnamienne.
 La Chine, inquiète pour ses 153 ressortissants à bord du vol MG370 qui effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pékin, a réclamé une intensification des opérations.
 «La Malaisie attache de l’importance à cet accident (et fait preuve) d’une attitude sincère», mais face à l’angoisse et au désespoir des familles, elle «doit intensifier ses efforts», a déclaré Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
Plus de 48 heures après, le mystère restait entier sur le sort de l’avion qui transportait 227 passagers de 14 nationalités, dont quatre Français, et 12 membres d’équipage.
«Malheureusement (...) nous n’avons rien trouvé qui semble provenir de l’appareil, encore moins l’appareil lui-même», a déclaré le directeur de l’aviation civile malaisienne, Azharuddin Abdul Rahman, en évoquant une disparition «stupéfiante».
L’aviation vietnamienne avait repéré dimanche soir à 80 km de l’île de Tho Chu, au large de sa côte sud, deux objets qui pourraient provenir de l’avion. «Mais là encore aucune confirmation n’a été apportée», a déploré le responsable malaisien au cours d’une conférence de presse.
 Deux bateaux ont aussi été dépêchés pour patrouiller autour de l’île de Tho Chu, près de laquelle avaient été repérées auparavant deux traînées de carburant de plusieurs kilomètres, a indiqué le vice-amiral vietnamien Ngo Van Phat à l’AFP.
 M. Azharuddin Abdul Rahman a déclaré un peu plus tard que des navires avaient été mobilisés pour vérifier la présence présumée en mer d’un radeau de survie. Mais des informations contradictoires parvenaient à ce sujet.
Les autorités malaisiennes, qui ont lancé une enquête pour terrorisme après la découverte qu’au moins deux passagers voyageaient avec des passeports volés, continuaient de leur côté à fouiller des zones plus proches de leur côte, au sud de Tho Chu.
 Au total, une quarantaine de navires et 34 appareils de divers pays (notamment Chine, Etats-Unis, Vietnam, Malaisie, Philippines, Singapour) participent désormais aux opérations 

AFP
Mardi 11 Mars 2014

Lu 688 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs