Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le ministère de la Culture réfute les allégations de Shimon Samuels sur de prétendus livres antisémites exposés au SIEL




Le ministère de la Culture réfute les allégations de Shimon  Samuels sur de prétendus livres antisémites exposés au SIEL
Le ministère de la Culture a réfuté "avec force" les allégations de M. Shimon Samuels du centre Simon Wiesenthal- Europe sur de prétendus livres antisémites ou attentatoires à l’islam exposés lors du dernier Salon international de l’édition et du livre (SIEL) de Casablanca qui s’est tenu du 9 au 19 février 2017. Les livres attentatoires à l’islam ou à toute autre religion, comme d’ailleurs les livres incitant à la haine, au racisme ou à l’antisémitisme, "n’ont strictement aucune place au sein de ce Salon ouvert sur les cultures du monde, sur le dialogue et le débat fécond", assure le ministère dans un communiqué précisant que des commissions spécialisées étudient "avec rigueur" la liste des ouvrages présentés et vérifient les ouvrages avant et pendant le Salon. 
Le livre antisémite auquel il est fait référence n’a, en aucun cas, était exposé au Salon du livre de Casablanca et "le lien Facebook dont se prévaut M. Samuels comme preuve n’a strictement rien à voir avec le Salon du livre de Casablanca, d’autant plus que la personne titulaire de cette page reconnaît n’avoir ni acheté ni photographié ce livre dans ce salon", ajoute la même source. Selon le ministère de la Culture, M. Samuels "est un habitué de la désinformation et du dénigrement, usant de procédés mêmes les plus malhonnêtes", ajoutant que "ces attaques récurrentes et injustifiées ne peuvent s'expliquer que par son animosité à l’égard du Maroc et par sa volonté de porter atteinte à son modèle de tolérance et d’ouverture". "Nous sommes fiers, affirme le texte, que la communauté marocaine de confession juive, ici au Maroc et à travers le monde, demeure fortement attachée à son pays, le Maroc, parce que s’y trouvent ses racines culturelles et parce que l’avancée du Maroc sur la voie de la démocratie, de la modernité et du respect des droits de l’Homme la conforte dans son sentiment d’appartenance". 






Libé
Jeudi 23 Février 2017

Lu 313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs