Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le marché africain de l’immobilier, une opportunité pour les promoteurs nationaux

Le Groupe Alliances lance la construction de plus de 10.000 unités de logement social à Abidjan




Le marché africain de l’immobilier, une opportunité  pour les promoteurs nationaux
L’Afrique vaut désormais de l’or pour les investisseurs marocains. Déjà, depuis des années, plusieurs d’entre eux ont découvert l’Afrique comme un marché potentiel dans lequel ils ont lancé plusieurs projets. C’est le cas, entre autres, des trois grands promoteurs immobiliers du Royaume qui sont allés à la quête des opportunités dont regorge le continent noir.
Avec les guerres  et les troubles qui sévissent en Afrique et les destructions qui les accompagnent, d’énormes besoins se sont créés, notamment dans le domaine de l’habitat et du logement. Et depuis, les entreprises marocaines s’emploient  à répondre à ces besoins. Le dernier en date n’est autre que le Groupe Alliances qui vient de lancer, mercredi, la construction plus de 10.000 logements sociaux à Abidjan, dont les premières unités seront livrées en juillet 2014.

Dans une déclaration à la presse au terme d’un entretien avec le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, le PDG du Groupe Alliances, Alami Lazraq a indiqué qu’avec la signature de la convention avec les ministres respectifs des Finances et du Logement, le Groupe compte réaliser le projet d’habitation dans plusieurs communes du district d’Abidjan.
Les travaux de voiries et réseaux divers (VRD) débuteront au mois de janvier prochain, a annoncé M. Lazraq, soulignant qu’entre 2.000 et 3.000 personnes ont été sélectionnées par son entreprise pour bénéficier des premiers logements qui devront être construits à Anyama (banlieue Nord d’Abidjan).
La Côte d’Ivoire envisage la construction de quelque 450.000 logements dont le prix à l’unité varie entre 15.000 et  22.000 euros (10 à 15 millions de F cfa), pour faire face aux besoins de plus en plus croissants en matière d’habitation.
Le Premier ministre Duncan a salué cet intérêt du groupe marocain pour la Côte d’Ivoire, relevant que vu l’importance et le coût élevé du projet des logements sociaux, «le président de la République a souhaité qu’en plus des hommes d’affaires ivoiriens, ce dossier soit ouvert à l’ensemble de la communauté internationale».
«Nous sommes heureux que nos amis marocains, avec le Groupe Alliances, aient accepté de participer à l’effort de la Côte d’Ivoire à ce sujet», s’est réjoui M. Duncan.
Le Groupe Alliances qui estime à 200 millions d’euros (140 milliards de FCFA) le coût de cet investissement entend s’intéresser à d’autres domaines économiques en Côte d’Ivoire, notamment l’hôtellerie et les infrastructures.

Libé
Samedi 23 Novembre 2013

Lu 1636 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs