Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le lycée Sidi Bennour rend hommage à ses retraités

Des soldats armés de craie, de crayons, et de bonne volonté, qui ne baissent jamais les bras devant l’ignorance.




Le lycée Sidi Bennour rend hommage à ses retraités
C’est jour de fête au lycée Sidi Bennour. En effet, les enseignants et le personnel de l’administration de cet établissement ont tenu à rendre un vibrant hommage à leurs collègues arrivés au terme de leur carrière professionnelle. Toute une vie de labeur dédiée au service des autres et notamment à la préparation des générations à venir. Tous les actes et tous les mots ne sont évidemment pas assez forts pour leur exprimer la reconnaissance ressentie à leur égard.
La cérémonie, présidée par Mohamed Hejjaoui, délégué provincial du MEN à Sidi Bennour et à laquelle de nombreux enseignants, agents de services, élèves et parents d’élèves ont été conviés, a été organisée dans l’enceinte du lycée Sidi Bennour, établissement qui date de 1952 et qui constitue un lieu de ressourcement pour plusieurs personnes qui participent à différents niveaux dans la gestion des affaires de notre pays.   
C’est sans forfanterie que M. Hejjaoui a tenu à rappeler que «l’occasion est belle de se rappeler le courage et la clairvoyance de nos collègues enseignants», ces militants dont l’adversaire est plus qu’un ennemi; autrement dit, ces soldats armés de craie, de crayons, et de bonne volonté, ne baissent jamais les bras devant cet ennemi qui n’est autre que l’ignorance.
Contrairement à ce que disait Marcel Pagnol dans Manon des sources : «Un retraité est en général un orphelin, et souvent un veuf, qui regarde travailler les autres et qui mange l’argent des impôts», la tenue d’une  telle cérémonie qualifie ce le propos de désuet en rendant la vie, l’espoir à ces personnes retraitées et leur permet, de ce fait, de continuer à transmettre inconditionnellement aux nouvelles recrues, aux élèves l’amour du métier quoique les approches auxquelles ils demeurent cramponnés, aient changé et que la pratique de la classe les aient dépassés. Ils sont là, pourtant pour donner l’exemple. Qui de nous ne se rappelle un modèle ? Il ne faut pas les isoler, ni les contraindre à une retraite définitive, «sur un lieu ignoré», selon l’expression de Colette.
Celui qui «a hâté sa retraite» (Racine), via le départ volontaire, ou a consommé ses soixante ans, a besoin, plus que jamais, de ses collègues pour vivre une retraite tranquille, une retraite dans laquelle amis, collègues et famille sont appelés à l’accompagner à jouer son rôle de retraité jusqu’au bout. La chaleur humaine, quoi!
Ces soldats qui ont décidé de se débarbouiller les mains et de tourner le dos à la fonction publique sans en  claquer les portes, les larmes aux yeux, le cœur gros doivent avoir présente à l’esprit l’idée que ce ne sont que les ingrats qui peuvent  les oublier, et que ce type d’individu n’existe pas dans ce corps immunisé par la solidarité entre ses membres.
Ils seront sans cesse bien entourés. Cela les rassure !
Bonne retraite, messieurs et mesdames, Haj Abdelkader Khoubalat, Haj Mohamed Mennane, Abdelkader Mourabit, Abdellah Mennane, Hajja Aïcha Bousserghine, Hajja M’barka Khoubalat, Mohammed Bassir, Habib Aarfaoui, Mohamed Mabrouk, Amina Jtiti, Hassania Hasnaoui, Mostapha Agrou, Habiba Ninia.

Abdelkrim Mouhoub
Jeudi 27 Juin 2013

Lu 572 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs