Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le lapin portugais servi au WAC par Souleymane Diarra




L’international malien Souleymane Diarra a été perdu de vue de mercredi à jeudi, ce qui a créé la zizanie au sein de la délégation wydadie qui séjourne actuellement au Portugal. Officiellement, c’est le silence radio qui a prévalu jusqu’à hier et aucune information n’a été émise par les responsables du club pour apporter des éclaircissements sur ce sujet.
Le seul élément de réponse à cette affaire reste la déclaration faite par le joueur en question au site elbotola où il a indiqué qu’il séjourne non loin du lieu de la résidence du WAC à Lisbonne et que ce qui l’a poussé à agir de la sorte, c’est qu’il n’a pas reçu ses dus depuis 7 mois. Avant d’ajouter qu’il regrette ce qu’il a entrepris et qu’il ne jouera que pour le WAC.  Diarra avait accompagné le Wydad au stage de concentration qui se déroule actuellement au Portugal, alors que bien avant le voyage, il avait été sollicité par le club émirati d’Al Jazeera qui s’était montré prêt à débourser 15 millions de dirhams afin de s’assurer ses services. En dépit de cette offre conséquente, le refus du comité du WAC avait été catégorique, arguant sa décision par la position du coach du club, John Toschak, qui avait fait savoir que Souleymane Diarra fera partie de l’effectif pro sur lequel il comptera cette saison.
Arrivé au WAC lors du dernier mercato hivernal, Souleymane Diarra avait signé un contrat de cinq ans. Tout le monde s’accordait à dire que les Rouges avaient réalisé une parfaite opération en faisant venir le meilleur joueur du championnat malien au cours de la saison 2013-2014. La presse malienne, de son côté, est allée jusqu’à publier que le Real Bamako est perdant dans cette affaire puisque Diarra aurait pu lui apporter beaucoup plus, surtout qu’il était l’une des révélations du Mondial FIFA des juniors qui s’était déroulé en Nouvelle-Zélande et où le Mali est arrivé jusqu’en demi-finale.
Dans l’attente de nouvelles sur la disparition de Souleymane Diarra, le WAC continue son programme de préparation du côté du Portugal. Hier, le Wydad devait affronter à huis clos l’équipe B du Benfica Lisbonne, alors que le 5 août prochain, il sera à l’épreuve d’Academica Coimbra, club de la première division portugaise. Auparavant, le WAC avait disputé deux matches amicaux qu’il avait perdus face aux équipes de Madeira et du Club Oriental.  
Il convient de rappeler en dernier lieu qu’une fois de retour au Maroc, le WAC affrontera le 8 août au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca la formation d’Al Aïn pour le compte de la première édition de la Coupe d’amitié maroco-émiratie. Par la suite, les Rouge et Blanc prendront part à la 28ème  édition du tournoi feu Ahmed Antifi qui verra la participation du RAC, club organisateur, du de la RSB et de l’OCK.

 
 

Mohamed Bouarab
Vendredi 31 Juillet 2015

Lu 1837 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs