Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gouverneur d’Al Hoceima limogé : Volonté des autorités de répondre aux attentes des citoyens




Le gouverneur de la province d'Al-Hoceima, a été limogé après des incidents dans la région, a indiqué une source au sein du ministère de l'Intérieur.
Le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad «a présidé mardi au siège du gouvernorat une réunion consacrée aux derniers développements dans la province», a expliqué cette source.
Il a annoncé à cette occasion «le limogeage du gouverneur Mohammed Zhar et son remplacement à titre intérimaire par Mohamed Faouzi, wali, inspecteur général du ministère en attendant la nomination d'un nouveau gouverneur par le Roi».
Cette décision devrait contribuer notamment à «créer une nouvelle atmosphère» dans la province et «répondre aux attentes des citoyens pour le développement de la région», a ajouté la même source.
Dimanche, des manifestants avaient attaqué à coups de pierres une résidence de la police vers Imzouren, une localité proche de la ville d'Al-Hoceima. Ils avaient mis le feu aux abords de la résidence et causé d'importants dégâts matériels.
Les autorités locales ont fait état de quatorze arrestations et de l'ouverture d'une enquête, sans préciser l'identité des suspects ou leur motivation.
Mardi, la presse marocaine parlait de «graves incidents» et de plusieurs dizaines de policiers blessés, dont six dans un état grave, alors que certains ont dû sauter des toits pour échapper aux flammes. Ce bilan n'a pas été confirmé de source officielle.
Située dans la région du Rif, Al-Hoceima avait connu une vague de manifestations populaires fin 2016 après la mort d'un vendeur de poisson broyé dans une benne à ordures le 28 octobre.
Des militants locaux tentent régulièrement de relancer la mobilisation, en exprimant des revendications plus sociales que politiques. Début février, une trentaine de policiers avaient été blessés dans des échauffourées impliquant ces militants.
Début mars, la ville avait également été le théâtre d'affrontements entre supporters d'équipes de football.
Depuis plusieurs semaines, et suite à ces incidents répétés, le gouvernement met régulièrement en avant sa volonté de développer la région.

Jeudi 30 Mars 2017

Lu 1313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs