Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gouvernement autonome des Canaries ouvre une enquête sur les crimes du Polisario

L’Espagne réduit son aide humanitaire aux camps de Tindouf




Le gouvernement autonome des Canaries ouvre une enquête sur les crimes du Polisario
Le dossier des crimes commis par le Polisario occupe, de nouveau, la une des médias  suite à une demande d’enquête introduite par l’Association des portés disparus au Polisario (APDP) auprès du gouvernement autonome des Canaries. Dans ce cadre, le président de ladite association, Dahi Aguaï, a remis au président dudit gouvernement, Paolino Rivéro,  un dossier détaillé sur les cas de torture, de kidnappings et de disparitions perpétrés par les tortionnaires du Polisario dans les camps de Tindouf.
Dans une lettre jointe au dossier, le président de l’APDP a demandé au gouvernement des Iles Canaries de déférer les responsables de ces crimes devant la justice afin qu’ils répondent des actes odieux qu’ils ont commis. Notamment le tristement nommé Mauloud Lahcen qui se trouve actuellement en territoire canarien.
Notons que l’ex-juge de l’Audience nationale, la plus haute instance juridique espagnole, Pablo Roz, avait jugé recevable la plainte présentée par l’APDP le 14 décembre 2007 contre les dirigeants du Polisario ainsi que des officiers de la sécurité algérienne accusés de génocide, de torture, de séquestration et de graves violations des droits de l’Homme. Parmi les personnes poursuivies et qui sont au nombre de 29, figurent l’ex-représentant du Polisario en Espagne, Brahim Ghali, les ex-prétendus ministres de l’Information et de l’Education, respectivement Sid’Ahmed Batal et Bachir Moustafa Sayed, et l’actuel représentant du Polisario en Espagne, Mohamed Khandoud.
La justice espagnole poursuit également Mohamed Louchaä, ex-représentant du Polisario dans les Iles Canaries et Mohamed Khaddad, actuel coordinateur avec la MINURSO et ancien  directeur de la sécurité militaire, tous deux accusés de torture de Sahraouis en territoire algérien. A ce propos, le président de l’APDP a regretté que,  malgré les plaintes déposées contre eux,  ces criminels continuent de circuler en toute liberté en Espagne et d’y  assister à diverses activités, porteurs de passeports diplomatiques algériens.
A signaler, par ailleurs, que le président du pseudo-Croissant-Rouge sahraoui a confirmé   que l’institution qu’il dirige  n’a pas reçu de nouvelles aides humanitaires espagnoles. Ce que la presse madrilène a confirmé en annonçant que le gouvernement espagnol a décidé de réduire le volume de ses aides humanitaires  destinées aux camps de Tindouf. Bouhabeiny, c’est son nom, a ainsi déclaré : ‘’A notre grand regret, nous n’avons aucune nouvelle livraison  des aides humanitaires. La situation demeure catastrophique et constitue pour nous, une préoccupation permanente et si les donateurs n’intervenaient pas rapidement, les réserves en produits alimentaires connaîtraient une rupture, à partir du mois de juillet prochain».
S’agissant de la contribution espagnole, Bouhabeiny a indiqué que celle-ci a connu une baisse de plus 53%, au moment où celle destinée au Maroc, au Mali et à la Mauritanie ont enregistré une augmentation importante, précisant que la baisse des subsides en provenance de Madrid sont considérés comme très importants.
Rappelons que le prétendu président du Croissant-Rouge avait déclaré, en décembre 2014, que le HCR avait insisté sur le fait que les Sahraouis des camps de Tindouf n’ont aucune source d’alimentation en dehors des aides humanitaires provenant des pays donateurs. Lesquelles sont allégrement détournées par la nomenklatura du Polisario pour être notamment vendues sur les marchés algérien et mauritanien et garnir ainsi les comptes bancaires de responsables algériens et leurs protégés. Le HCR avait également attiré l’attention sur la hausse du nombre de Sahraouis atteints de maladies dues à la sous-alimentation et à l’anémie qui touchent 56% des enfants et des femmes enceintes. 

Ahmadou El-Katab
Mercredi 10 Juin 2015

Lu 1798 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs