Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le gouvernement Benkirane ne cesse de se soustraire à ses engagements

Le triste constat dévoilé par le Groupe socialiste




Il est aussi curieux qu’inapproprié que l’Exécutif daigne parler d’une stratégie
de lutte contre
la prévarication
en fin de mandat


Le Groupe socialiste met en garde le gouvernement qui a renoncé à ses engagements  quant au parachèvement des travaux des routes nationales des provinces du Sud. C’est ce qu’a déclaré Mohamed Belafkih  lors de son intervention à la séance plénière tenue dernièrement à la Chambre des représentants.  S’adressant à  Aziz Rabbah, ministre de l’Equipement et du Transport, le parlementaire de la région de Guelmim s’est interrogé sur les raisons qui ont sous-tendu l’arrêt des travaux de nombre de routes nationales du Sud notamment l’élargissement dans certains tronçons de la route nationale N1 reliant la ville de Tiznit   et les provinces  du Sahara.    
Le député socialiste a saisi l’occasion pour rappeler au ministre de tutelle que l’engagement de son département pris  le 14 octobre 2014 visant à élargir l’ensemble des routes nationales du Sud  qui ont fait ces dernières années plusieurs victimes, semble loin d’être respecté.
Dans le même cadre,  la question du parlementaire Abdelaziz Abboudi a porté sur la détérioration continue  de l’infrastructure routière  dans la province de Taounate  qui n’honore en rien, selon lui, un gouvernement qui a fait de la réforme et de la lutte  contre la prévarication son slogan. Et de préciser que la route reliant Fès à Taounate , les ponts avoisinants et les quelque  65 douars s’attendent à ce que  le département de Rabbah leur accorde un intérêt particulier et la priorité à même de faciliter la vie et la circulation à des milliers de citoyens qui vivent dans  ces régions difficiles d’accès.
Pour sa part, Rachida Benmassoud,  a  interpellé Mohamed Boussid, ministre de l’Economie et des Finances,   sur le service de paiement de la vignette des véhicules automobiles  sur les réseaux externalisés, lequel service est désormais  supporté par le contribuable.  Et de poursuivre que l’opération de paiement de cette taxe qui se faisait  gratuitement au niveau des perceptions connaît cette année une grande  confusion. Cette opération censée faciliter le paiement de la vignette par le citoyen  n’a pas donné le résultat escompté, mais a induit des dysfonctionnements  au niveau des banques, des perceptions, entre autres, a-t-elle indiqué.
A une question  posée par Mehdi Mezouari sur la stratégie du gouvernement  pour maîtriser  et réduire  l’endettement extérieur du Maroc  et les mesures prises  ou à adopter pour  limiter ses effets négatifs,  le ministre de l’Economie a donné une réponse  insensée faisant savoir que «l’endettement n’est pas une question politique et ne peut aucunement nuire à l’économie nationale ».
Lors de son intervention, le parlementaire socialiste a rappelé également  au ministre  que le niveau d'endettement global est bien élevé au Maroc et que, selon une étude de McKinsey Global Institute, la dette globale marocaine a augmenté de 20 points du PIB et de ce fait, le Royaume se trouve parmi les 10 pays les plus endettés du monde  en 2014.
De son côté,  Said Baaziz  s’est adressé à Mohamed Moubdii, ministre de la Fonction publique pour  lui rappeler que le slogan adopté par le gouvernement,  à savoir lutter contre la prévarication, n’a pas  été respecté, puisque l’Exécutif a opté pour la politique du pardon et a fait table rase du passé. Il est insensé et inadmissible qu’un gouvernement qui se respecte attende la fin de son mandat pour s’attaquer à un tel fléau.

L.B
Vendredi 22 Janvier 2016

Lu 1152 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs