Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le e-learning, une opportunité pour les établissements d’enseignement supérieur au Maroc




Le e-learning, une opportunité pour les établissements d’enseignement supérieur au Maroc
L’adoption et le déploiement du e-learning présentent de grandes opportunités pour les établissements d’enseignement supérieur au Maroc en termes d’efficacité, de coûts et d’adaptation de la formation aux exigences des différentes catégories d’apprenants, ont affirmé les participants à un séminaire sur les applications pédagogiques des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
Réunis dans le cadre d’un séminaire sur le thème “Plates-formes pédagogiques et mise en place des contenus numériques et linguistiques’’ organisé ce week-end par l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, experts et universitaires ont souligné que le e-learning est un choix judicieux pour mieux répondre aux besoins croissants et variés de diverses catégories d’apprenants dans différentes régions et la diversification des offres de formation tout en réduisant les coûts relatifs à l’administration des cours et des modules de formation à grande échelle.
L’enseignement supérieur connaît aujourd’hui une transformation significative suite aux dynamiques de changement technologique, économique et social, c’est pourquoi le e-learning devient de plus en plus une composante importante des offres de formation et des processus d’apprentissage des universités et des centres de formation professionnelle, ont-ils estimé.
Par ailleurs, ils ont relevé que les nouvelles générations d’étudiants s’engagent activement et davantage dans leurs expériences d’apprentissage et que pour eux les technologies représentent des atouts incontournables qui ont révolutionné leurs modes de vie et d’apprentissage au point que les modalités de formation traditionnelles ne peuvent plus à elles seules répondre à leurs besoins et leurs exigences d’avoir une expérience dynamique, flexible et interactive leur permettant d’acquérir des connaissances et de développer des compétences distinctives.
D’autre part, ils ont indiqué que les entreprises et les organisations publiques attendent elles aussi que les nouveaux lauréats aient des aptitudes modulables pour pouvoir apprendre des expériences surtout informelles, moins structurées, continues tout au long de la vie et basées sur des environnements principalement virtuels.
Différentes universités au Maroc ont entamé des expériences pilotes en e-learning suivant des approches d’intégration à plusieurs niveaux basées aussi bien sur des méthodologies hybrides (blended learning) que des espaces virtuels ouverts (MOOC Massive Open Online Courses).
Cependant, les intervenants ont estimé que beaucoup d’efforts restent à déployer pour développer des contenus riches, interactifs et adaptés aux besoins du marché de l’emploi et pour s’assurer que l’administration des contenus est efficiente tout en réalisant les objectifs d’apprentissage prédéfinis avec l’usage des environnements virtuels.

MAP
Mercredi 11 Décembre 2013

Lu 1075 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs