Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le diagnostic précoce fait la différence


Célébration de la Journée internationale du cancer de l’enfant



Le diagnostic précoce fait la différence
Célébrée à travers le monde par toutes les personnes concernées par le cancer de l’enfant, la Journée internationale du cancer de l’enfant (JICE) est une occasion pour l’Association l’Avenir de sensibiliser le public sur les chances augmentées de guérison si la maladie est diagnostiquée et traitée à temps, correctement  et dans de bonnes conditions, apprend-on dans un communiqué.
Cette année, la Journée aura pour thème : «Le diagnostic précoce des cancers de l’enfant… » fait vraiment  la différence
Mais, poser le diagnostic de façon précoce implique une sensibilisation du public, une connaissance des signes d’appel par les familles et une formation des médecins de proximité. Ces signes  sont le plus souvent d’allure banale. Cependant, toute anomalie d’apparition récente, qui persiste en s’aggravant, sans cause évidente, doit faire consulter, poursuit le communiqué de l’Association l’Avenir.
Pour célébrer cette date anniversaire, l’Association l’Avenir, sous la présidence d’honneur de SAR la Princesse Lalla Meryem, organise une journée de sensibilisation à la maison de  l’Avenir, aujourd’hui de 15h à 19h. Cette journée sera l’occasion de présenter les actions de l’Association l’Avenir au bénéfice des enfants et leurs familles, de signer des conventions de partenariat, et de remercier les partenaires de l’Association. Une exposition vente d’œuvres de peinture dont le vernissage se poursuivra pendant 15 jours.
Une matinée d’animation pour les enfants (lecture, contes, musique, chant, danse,) le samedi 16 février à partir de 13h ainsi qu’une rencontre médico-sociale  de 9h30 à 13h à l’ONDE (Observatoire national des droits de l’enfant), autour de deux thèmes importants : le diagnostic précoce et le suivi à long terme des cancers de l’enfance.
A rappeler que dans le monde, 200.000 cancers chez les enfants et adolescents sont diagnostiqués chaque année. Le cancer est non-contagieux, exceptionnellement héréditaire. En l’absence  de traitement, il entraîne la mort en quelques semaines ou mois. En revanche, quatre enfants sur cinq peuvent guérir si le diagnostic est précoce et les moyens de traitement disponibles. L’enfant guéri du cancer retrouve le même potentiel de développement que les autres enfants du même âge. Cependant, 80% des enfants atteints de cancer vivent dans des pays en développement; ils sont souvent diagnostiqués à un stade avancé, insuffisamment traités et seulement 30% d’entre eux guérissent.
Au Maroc, l’incidence chez l’enfant et l’adolescent est estimée à 1200 nouveaux cas par an. Environ 800 parmi eux sont pris en charge chaque année dans 5 unités hospitalières spécialisées avec des résultats  encourageants.
L’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer, créée en 2005, a donné une formidable impulsion à tous les intervenants dans le cancer, en informant, en sensibilisant, en mobilisant, en construisant, en équipant, en formant et en initiant le Plan national de prévention et de contrôle du cancer 2010-2019.

Libé
Vendredi 15 Février 2013

Lu 308 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs