Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le compagnon de lutte de Ben Barka est décédé à l’âge de 74 ans : Kénitra rend un dernier hommage à Moumen Diouri




Le compagnon de lutte de Ben Barka est décédé à l’âge de 74 ans : Kénitra rend un dernier hommage à Moumen Diouri
Opposant notoire et compagnon de lutte de Ben Barka et d’autres figures de proue de la gauche marocaine, Moumen Diouri est décédé, mercredi à l’âge de 74 ans, des suites d’un cancer. Il a été inhumé, le lendemain, dans sa ville natale, Kénitra.
Condamné à mort en 1963 lors du tristement célèbre procès dit des «comploteurs UNFP», il avouera devant la Cour avoir été approché par le général Oufkir qui aurait proposé de modifier sa version des faits et d’avouer l’implication de Mehdi Ben Barka, Abderrahmane El Youssoufi et d’autres militants, en contrepartie de la fin de la torture qu’il subissait! Il n’en fit rien.
Sa condamnation à mort ayant été commuée en emprisonnement, il s’exilera, à sa sortie de prison, en France où il vivra de 1971 à 2006.
Fils d’un grand militant nationaliste signataire du Manifeste de l’Indépendance, le défunt est  considéré par ses contemporains comme l’un des derniers rebelles marocains.
Il  est également connu pour avoir été l’un des premiers militants de gauche à avoir écrit une série de livres critiques sur la situation politique du Maroc après l’Indépendance.
Parmi ses ouvrages les plus célèbres figurent «Réalités marocaines», «Chronique d’une expulsion annoncée», «A qui appartient le Maroc ?» et «Mémoire d’un peuple».
La cérémonie d’inhumation qui  a eu lieu au cimetière du quartier Al Moustaâjal s’est déroulée dans une ambiance empreinte de piété, de recueillement et d’émotion.
Amis, proches, parents, compagnons, anciens  résistants, membres de l’Armée de la libération, etc, tous ont tenu à accompagner le défunt dans son dernière demeure. Les militants politiques n’étaient pas en reste, car ils étaient là, en nombre.
La douleur était visible sur leurs visages, comme l’était l’incommensurable tristesse qu’une telle perte ne pouvait qu’occasionner. Le bleu délavé du ciel n’a pas été en reste puisqu’il a conféré à la cérémonie funèbre un cachet particulier. Indicible. C’est un jour douloureux, dira en substance l’un des compagnons de lutte du regretté, quelques heures plus tôt, à l’occasion de la levée du corps.
Après l’accomplissement de la prière rituelle à la mémoire du défunt, le bâtonnier  Abderrahmane Benamrou a prononcé une oraison funèbre  dans laquelle il a énuméré les nombreux sacrifices consentis par Moumen Diouri et les souffrances qu’il a endurées aux cotés de plusieurs de ses compagnons.

Condoléances du Bureau politique

Moumen Diouri vient de rendre l’âme suite à une longue maladie. Ont pris part à l’inhumation du regretté militants et citoyens qui se sont représentés son parcours distingué  et son grand militantisme pour un Maroc de justice, d’ouverture politique et d’égalité. Le regretté comptait parmi les militants du mouvement progressiste aux côtés du martyr Ben Barka, du martyr Omar Benjelloun et après lui Fkih Bassi, que Dieu ait leur âme.
 La torture, les poursuites et les jugements n’ont en rien entamé sa détermination et son parcours. Il a porté depuis toujours dans son cœur son pays qu’il a retrouvé après l’avènement d’un Maroc nouveau pour lequel il a consenti tant de sacrifices.  En présentant ses sincères condoléances à ses camarades, ses frères et aux membres de sa famille, le Bureau politique de l’USFP s’incline devant l’âme du défunt tout en priant le Tout-Puissant d’avoir le regretté en Sa Sainte Miséricorde.
Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

Mohamed Taleb (Stagiaire)
Samedi 19 Mai 2012

Lu 1704 fois


1.Posté par le marocain le 21/05/2012 05:02
Seul Dieu sait ce que pourra devenir notre pays,si ces soit-disant révolutionnaires ont pis le pouvoir au Maroc en 1963.Le Maroc devient un foyer de trouble,de règlements de compte entre fractions politiques.
Seulement le défunt Roi avait dévoilé leur intentions a exercé son droit de Chef d'Etat afin d'épargner à tout le pays une catastrophe meurtrière.Il a pris exemple sur les pays africains où les coups d'états sont monnaies courantes.
Dans son roman "Héros sans gloire de Mohamed Bennouna,il y avait beaucoup de fautes de la part de ces révolutionnaires qui ont essayé de comploter contre leur pays avec l'aide de l'Algérien de Boumidien,et Kadafi de Libye.Mais Dieu a agit d'une autre manière. Il en reste certains de ce groupe dit de "Moulay Bouaâza"

2.Posté par Une marocaine le 17/08/2012 15:04
Apparement "le marocain" tu connais bien mal l'histoire de ton pays et ces révolutionnaire comme tu dis on largement participé au fait qu'aujourd'hui n'importe qui puisse écrire n'importe quoi sur des sites internet comme tu viens de le faire. C'est grâce a ces hommes, qu'aujourd'hui le peuple marocain peut s'exprimer (quasi-librement). Grace a leur détermination et leur courage ils ont permis d'apporter une certaine ouverture d'esprit au maroc, afin qu'on ne finisse pas comme ces pays africains ou règne la terreur sur les peuples de la part de leur dirigeant dictateur.
Tu n'as pas le quart, le huitième de leur courage, de leur témérité, de leur ambition et de leur intellect et tu viens salir leur mémoire avec ce commentaire.
Tu n'as pas honte de venir dire lâcher ces bêtises sur un article commémorant la mémoire d'un grand homme du Maroc?!
Si cela te démange tant de raconter n'importe quoi, je te prierai de bien vouloir ennuyer quelqu'un d'autre avec ton discours pseudo-royaliste, car même les royalistes respectent des grands hommes tel que Mehdi Ben Barka, Moumen Diouri et tant d'autre.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs