Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le cocorico retentissant de la France en Coupe du monde de Basket

Aprés avoir sorti l’Espagne, les Bleus jouent la Serbie en demi-finale




Le cocorico retentissant de la France en Coupe du monde de Basket
La Coupe du monde messieurs de basket a reçu un coup de massue avec l'élimination surprise de l'Espagne, sonnée par la France (52-65) en quarts de finale mercredi à Madrid.
 Les Espagnols avaient fait de cette compétition sur leur sol leur objectif ultime. 
Elle devait couronner une génération exceptionnelle, celle de Pau Gasol et Juan Carlos Navarro, déjà sacrés champions du monde en 2006.
Ce rêve s'est fracassé sur la défense hallucinante des Français, qui ont signé leur deuxième victoire consécutive sur leur rival le plus acharné, après celle de la demi-finale de l'Euro-2013 (75-72 a.p.).
Personne pourtant n'accordait la moindre chance aux Français, privés de plusieurs joueurs majeurs, dont leur superstar Tony Parker, laissé au repos pour l'été. 
Les Espagnols avaient de plus réussi un début de Mondial idyllique, et avaient corrigé ces mêmes Français une semaine plus tôt en phase de poules (88-64).
 Mais les coéquipiers de Boris Diaw ont joué comme s'ils étaient possédés. Ils ont imposé leur rythme et leur défense aux Espagnols qui ont été extraordinairement maladroits (2 sur 22 à trois points).
Malgré la jeunesse et l'inexpérience d'une bonne partie de son équipe, la France n'a jamais lâché, même quand l'Espagne est repassée devant au début du troisième quart-temps (45-44, 32e).
 Rudy Gobert, remarquable au rebond (13), a continué sa défense exemplaire sur Pau Gasol (17 points, 8 rebonds), et Thomas Heurtel a mis les tirs qui comptent pour donner la victoire aux Français.
 La France rencontrera aujourd’hui en demi-finales la Serbie, 4e en 2010, qui a réduit en pièces le Brésil (84-56). 
Les Sud-Américains l'avaient pourtant dominée très logiquement en phase de poules (81-73).
 Mais les Serbes n'ont cessé de progresser depuis cette rencontre et arrivaient en pleine confiance après leur succès déjà impressionnant sur la Grèce (90-72) en huitièmes. 
Les Brésiliens ont surtout été victimes de la maestria de Milos Teodosic. Le meneur du CSKA Moscou a fini avec 23 points, 4 rebonds et 3 passes décisives, sans quasiment jouer dans le dernier quart-temps. 
Les Sud-Américains se sont inexplicablement désagrégés. 
Les demi-finales ressembleront beaucoup à celles de l'édition précédente, les Etats-Unis, les tenants du titre victorieux mardi de la Slovénie (119-76), la Lituanie (3e) et la Serbie étant à nouveau présentes comme il y a quatre ans.
 La France est le seul nouveau venu dans le dernier carré, en remplacement de la Turquie, vice-championne du monde à domicile en 2010, qui avait cédé mardi devant la Lituanie (61-73). 
 

AFP
Vendredi 12 Septembre 2014

Lu 593 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs