Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le clasico WAC-ASFAR en guise d’affiche d’une treizième journée tronquée

Le MAT aux dépens d’un OCS mal loti, est bien parti pour redorer un leadership terni




Le clasico WAC-ASFAR en guise d’affiche d’une treizième journée tronquée
Après KAC-ASS joué vendredi en nocturne et les quarts de finale  du Mondial des clubs samedi qui opposeront Al-Ahly SC au club chinois de Guangzhou Evergrande FC « en » Agadir, ce bon vieux championnat reprendra ses droits  dimanche avec quatre rencontres dont un classique très attendu au Complexe Mohammed V entre le WAC et l’ASFAR pour enfin clôturer lundi avec un pathétique MAS-OCK. Cette treizième journée sera amputée de deux rencontres, bonne cause oblige. FUS-RCA et HUSA-CRA étant reportées, selon la formule de circonstance fédérale, aux fameux calendes perturbant ainsi quelque peu le bon déroulement d’Al Botola qui n’a de Pro Elite 1 qu’un doux euphémisme.
Le déplacement des Militaires à Casablanca est donc très attendu et le choc promet. Le WAC qui s’est fait lessivé à Al-Hoceima par le CRA lors de la précédente journée essayera, devant son public enfin devant la tranche de ce qui lui est resté fidèle quand il se produit à la maison, de reprendre la main. Quant à l’ASFAR, elle tentera la passe de trois, mais vu le gabarit de l’adversaire, la tâche s’annonce plutôt ardue.  Les Militaires qui ont enregistré deux victoires d’affilée, une performance pour ne pas dire un exploit au regard de leurs piètres résultats douze journées durant, chercheront lors de leur déplacement surtout à limiter les dégâts et à positiver. Nulle fine bouche donc, au moindre point glané. Le WAC en équipe avertie tentera de déjouer la manœuvre d’autant plus qu’un succès lui permettra de rester dans le sillage du MAT, de s’emparer de son fauteuil de leader en cas de faux pas des hommes d’Aziz Amri, repos forcé du dauphin aidant. C’est dire la pression qu’auront sur leurs épaules, les poulains à Abderrahim Taleb.
Si des quatre rencontres dominicales, WAC-ASFAR à Casablanca tient sans aucun doute l’affiche, les autres confrontations ne manquent pas de piments non plus et on suivra avec intérêt, celle de Tétouan entre le MAT et l’OCS et où flotte comme un parfum de revanche. En effet, au petit coin des souvenirs, le leader avait connu sa première défaite de la saison à Safi en Coupe du Trône, ce qui avait entamé son moral et atténué ses ardeurs à en faire ternir ensuite petit-à-petit et à une exception près, l’éclat de ses prestations. Le club à Badou Zaki, brouillon et inconstant à souhait, rencontre de plus en plus de difficultés à dérouler. Les Safiots ne savent plus voyager. Eux qui  lors de leurs deux dernières sorties face au WAC et au FUS, n’ont rien engrangé du tout ont tout à craindre d’une latente rage de vaincre d’un leader n’ayant plus goûté à la victoire depuis sept journées. Bien plus ardu encore le déplacement safiot, car le MAT évoluera en nocturne c’est-à-dire en connaissance de cause du résultat du clasico, c’est dire si la défense de l’OCS sera sollicitée.
A El Jadida, le stade El Abdi accueillera un semblant de sommet des extrêmes entre le DHJ et le WAF. Les Fassis, relégables en premiers par excellence, ont, en trois rencontres, récolté six points sur les neuf possibles, soit le double de ce qu’ils avaient engrangé en neuf rencontres. C’est donc un équipage avec pour ainsi dire, le vent en poupe qui se présentera dans les Doukkalas pour y défier le détenteur de Dame Coupe. Mais que les Fassis se méfient, le DHJ piqué au vif par une défaite tout à fait imméritée face à l’ASFAR la journée d’avant à Rabat sera avide de prendre sa revanche sur le sort. Les hommes de Khalid Karama pourraient faire les frais de l’état d’esprit de ceux d’Abdelhak Bencheikha.   
KACM-RSB au stade El Harti à Marrakech, dégagé pratiquement d’enjeu est tout à fait recommandé aux amateurs du beau jeu car sans pression. Les hommes de Dmii exemptés de jeu lors de la douzième journée (RCA) tenteront de ne pas perdre de vue le podium avec lequel ils avaient flirté des journées durant. Quant aux « Calamentis » de la RSB, heureux tombeurs du HUSA, ils auront à cœur de rester dans la perspective d’une remontée entamée depuis le retour de Youssef Lamrani.
Lundi au complexe Sportif de Fès, MAS-OCK se jouera en guise de baisser de rideau d’une journée tronquée de deux de ses rencontres.
Bon spectacle!

Programme

Dimanche
14h30 KACM-RSB Stade El Harti Marrakech (Arryadia)
15h WAC-ASFAR Complexe Mohammed V Casa (2M)
15h DHJ-WAF Stade El Abdi El Jadida (Al Oula)
19h MAT-OCS Stade Saniat R’mel  Tétouan (Arryadia)

Mohamed Jaouad Kanabi
Samedi 14 Décembre 2013

Lu 801 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs