Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le chocolat dope (aussi) l’obtention de prix Nobel




Le chocolat dope (aussi) l’obtention de prix Nobel
C'est la saison des Nobel. Et aussi celle des révélations sur les dessous de l'attribution de ce prix prestigieux. En voici une, et ce n'est pas la moins surprenante : plus la population d'un pays mange de chocolat, plus il compte de prix Nobel, affirme une étude menée à New York à l'université de Columbia. Un gag? Pas complètement. Elle a été publiée jeudi dans la très sérieuse revue médicale américaine New England Journal of Medicine et s'appuie sur le fait, connu et confirmé, que le cacao doperait les capacités mentales. Les flavonoïdes, de puissants antioxydants qu'on trouve en grande quantité dans les fèves de cacao, le thé vert et le vin rouge, ont montré qu'ils réduisaient le risque de démence et amélioraient les fonctions mentales chez les personnes âgées, note le docteur Franz Messerli, l'auteur de cet essai. "Puisque le chocolat peut hypothétiquement améliorer les fonctions cognitives chez les individus et a fortiori dans l'ensemble d'une population, je me suis demandé s'il pouvait y avoir une corrélation entre la consommation de cacao dans un pays et les capacités mentales de ses habitants", explique avec une pointe d'humour le médecin. "A ma connaissance, il n'existe pas de données disponibles mesurant les fonctions mentales de toute une nation", poursuit-il. "On peut donc concevoir que le nombre total de Nobel par tête pourrait donner une certaine idée des fonctions cognitives d'ensemble d'un pays." Or, selon ses observations, "il y a une corrélation significative surprenante entre la consommation de chocolat per capita et le nombre de lauréats du Nobel pour dix millions d'habitants dans un total de 23 pays". Pour établir son classement par pays, le chercheur s'est appuyé sur les statistiques de consommation fournies par plusieurs fabricants. Comme on pouvait s'y attendre, la Suisse arrive en tête à la fois en nombre de Nobel et en quantité de chocolat consommé. Les Etats-Unis, la France et l'Allemagne se sont situés dans la moyenne, alors que la Chine, le Japon et le Brésil sont en bas du classement. Une exception : la Suède. A ce petit jeu, la Suède fait exception. Avec 6,4 kg de chocolat consommé par an et par tête, elle aurait dû produire quelque 14 prix Nobel selon les calculs du professeur. Or, elle en a compté 32, relève-t-il non sans malice. Selon lui, deux explications peuvent être avancées : "Soit le comité de Stockholm du Nobel favorise ses nationaux, soit les Suédois sont particulièrement sensibles aux effets du chocolat." Ces données sont basées sur des moyennes de consommation par pays, précise le professeur Messerli, et les quantités de chocolat consommées individuellement par des lauréats du Nobel "restent inconnues", tout comme les doses cumulées de cacao nécessaires pour accroître ses chances de devenir un Nobel. Inutile donc de dévaliser un confiseur.  

Libé
Samedi 13 Octobre 2012

Lu 406 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs