Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le choc entre les Blues et United débouche sur un nul




Le choc entre les Blues et United débouche sur un nul
Chelsea a rattrapé en fin de match Manchester United pour arracher un match nul (1-1) qui n'arrange aucune des deux équipes, la bonne opération dominicale de cette 25e journée de Premier League étant à l'actif d'Arsenal qui s'est imposé 2-0 à Bournemouth pour remonter à la 3e place.
ManU, qui ambitionne plus un accessit pour la Ligue des champions que le titre, n'a donc pas pleinement profité de la déconvenue de City la veille face à l'intenable leader Leicester (3-1). Le voilà à six longueurs de son rival local (4e).
Chelsea (13e), lui, n'a plus rien à espérer du championnat. Mais ce neuvième match sans défaite l'éloigne à petits pas d'une infamante zone rouge (7 pts).
Le champion d'Angleterre en titre n'a pas forcément montré un visage rassurant à dix jours de son 8e de finale aller de Ligue des champions face au Paris SG (19 février), mais il reste une bête blessée qui ne lâche rien et n'est jamais battue d'avance. Le PSG, s'il en était besoin, est prévenu.
A l'image du combattant Diego Costa qui a été le sauveur des Blues dans les arrêts de jeu et du gardien Thibault Courtois, qui a retrouvé son niveau d'excellence pour longtemps repousser les tentatives mancuniennes. Un solide gardien et un buteur efficace: Chelsea s'est encore contenté de peu mais de l'essentiel.
Peut-être était-ce l'ombre planante de José Mourinho, qui était encore récemment sur le banc des Blues et pourrait bientôt s'asseoir sur celui des Red Devils. Mais le choc entre ces deux géants, qui ont monopolisé neuf des onze derniers titres attribués, a longtemps fait pschitt.
Plus tôt dans l'après-midi, Arsenal s'était replacé à la 3e place et par la même dans la course au titre, en s'imposant sur la pelouse de Bournemouth (2-0).
Les Gunners, qui ont mis fin à une série de 4 matches sans victoire (3 nuls 1 défaite), comptent le même nombre de points (48) que Tottenham, le nouveau dauphin de Leicester, intraitable leader après son succès retentissant la veille à Manchester City (3-1).
Cinq longueurs séparent encore les hommes d'Arsène Wenger de Leicester, mais ils pourront réduire cet écart lors de leur duel attendu dimanche prochain à l'Emirates. Après quoi il faudra se mesurer au FC Barcelone en 8e de finale de Ligue des champions.

Mardi 9 Février 2016

Lu 132 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs