Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le bel exploit de Victor Hanescu

Kevin Anderson éliminé d’entrée au GP Hassan II de tennis




Le bel exploit de Victor Hanescu
 
 
Le Grand Prix Hassan II de tennis, épreuve 250 de l’ATP World Tour, dotée de 600.000 dollars, s’est poursuivi mercredi sur les courts du Complexe Al Amal à Casablanca. Au programme de cette journée dans le tableau de simple, deux rencontres comptant pour les huitièmes de finale et quatre pour les seizièmes.
La 30ème édition de l’ATP casablancais a eu droit déjà à sa première surprise de taille. La journée de mercredi a été fatale pour la tête de série n : 1 du tournoi, le Sud-Africain Kevin Anderson. Le 18ème joueur mondial, exempt du premier tour, a été sorti par le Roumain Victor Hanescu, scellant le sort de cette explication sur le score de deux sets à zéro : 6-4, 6-4.
A la fin de cette rencontre, Victor Hanescu, finaliste en 2010 ici même à Casablanca et tombeur au premier tour du Marocain Hicham Khaddari, a fait savoir à la presse : «Je suis très content d’avoir remporté ce match, c’est vraiment important pour moi. Je pense qu’Anderson est l’un des meilleurs joueurs du tournoi. D’autant plus que j’adore ce tournoi où je joue depuis plusieurs années. J’y ai de bons souvenirs».
Le deuxième match du tour des huitièmes de finale a connu une issue conforme à la logique. L’Argentin Federico Delbonis, retenu comme tête de série n :6 du tournoi, a eu raison du Canadien Filip Peliwo, issu du tableau des qualifs. Ce dernier a beau batailler mais il a buté sur un coriace adversaire qui a su tirer son épingle du jeu, s’imposant sur le score de 6-2, 6-7 (5), 6-4.
A propos des matches du tour inaugural, il y a lieu de citer en premier l’élimination du Néerlandais Robin Haas, tête de série n :7, défait en deux manches (7-6 (6), 6-4) par le Kazakh Aleksandr Nedovyesov. Même sort pour son compatriote Mikhail Kukushkin battu après recours en deux temps au tie break par l’Espagnol Guillermo Garcia Lopez (n :8) en 7-6 (5), 7-6 (6).
Pour ce qui est des deux autres rencontres, elles ont également tourné à l’avantage de joueurs espagnols. Il s’agit en effet de Pablo Carreno Busta et d’Albert Montanes qui ont pris le meilleur respectivement sur l’Allemand Tobias Kamke (6-1, 6-2) et sur le Français Kenny De Schepper (6-2, 6-3).
En tableau du double, la paire composée du Néerlandais Jean-Julien Rojer et du Roumain Horia Teacu a décroché son ticket pour les quarts de finale après avoir eu le dernier mot sur les Argentins Carlos Berlocq et Leonardo Mayer en 6-1, 6-1.
Le second tandem quart de finaliste renferme le Britannique Jamie Murray et l’Australien John Peers vainqueurs de l’Espagnol Pablo Carreno Busta et du Portugais Joao Sousa sur le score de deux sets à un : 6-1, 4-6, 7-6 (10-1). 
Il convient de rappeler que la dotation du 30ème Grand Prix Hassan II, étape majeure du Circuit international de tennis Sa Majesté le Roi Mohammed VI, est passée cette année à 600.000 dollars. Ce qui donne lieu à une répartition des primes et des points comme suit : 250 points et 77.315 euros pour le vainqueur du tableau de simple, 150 pts et 40.720 euros pour le finaliste, 90 pts et 22.060 euros pour les demi-finalistes, 45 pts et 12.565 euros pour les quarts de finaliste, 20 pts et 7405 euros pour les joueurs qualifiés au second tour et 0 pt avec un joli chèque de 4385 euros pour les éliminés d’entrée.
 
 
 
Forfait de Monfils
 
Le joueur français Gaël Monfils s’est retiré du Grand Prix Hassan II suite à une blessure au niveau de la cheville droite, survenue lors de ses entraînements mercredi au Complexe Al Amal de Casablanca. Monfils qui a eu droit à une wild card a été remplacé par le Russe Andrey Kuznetsov qui devait affronter hier le Tchèque Jiri Vesely.
Après l’annonce du retrait, Monfils qui a été derrière la qualification de l’équipe de France à la demi-finale de la Coupe Davis, a déclaré : “J’ai eu une entorse après avoir glissé sur le terrain. Ça m’a stoppé net. Je vais faire des examens plus poussés avec un spécialiste mais le médecin de l’ATP a déjà diagnostiqué une entorse. J’espère qu’il s’agit d’une petite entorse qui ne m’empêchera pas de jouer le tournoi de Monte Carlo. Jusqu’à aujourd’hui, je ne peux pas encore confirmer ma participation. Déjà, c’est une grosse déception pour moi de ne pas pouvoir poursuivre le tournoi Hassan II auquel je ne suis pas revenu depuis 2008, c’est également une déception personnelle, car j’étais sur une bonne dynamique. En tout cas, ça me fait plaisir de jouer au Maroc, je me suis toujours bien senti ici“.
 
 
 
 

Mohamed Bouarab
Vendredi 11 Avril 2014

Lu 815 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs