Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Tislit d’Aïn Cheggag souffle sa quatrième bougie


Les mariages collectifs traditionnels remis à l’honneur à Sefrou



Le Tislit d’Aïn Cheggag souffle sa quatrième bougie
Les activités de la 4ème édition du Festival national de Tislit (la mariée en amazigh) d’Aïn Cheggag, une commune rurale de la province de Sefrou, ont été ouverts vendredi soir avec la mise à l'honneur des mariages collectifs traditionnels amazigh et hassani.
Initiée depuis le 22 août par l'Association «Asdae Aïn Cheggag», en  partenariat avec le conseil régional de Fès-Boulemane, cette manifestation  culturelle qui devait prendre fin hier tend à valoriser et promouvoir le patrimoine culturel local pour  l'ériger en levier de développement durable.
Organisé sous le signe «L'union des cultures» en collaboration également  avec la commune rurale de Aïn Cheggag, ce rendez-vous culturel vise aussi la  promotion de l'entente et de la solidarité entre les différentes cultures de la  société marocaine. 
Pour le directeur du Festival Tislit, Ammari Lahcen, l'organisation de la  quatrième édition du Festival «Tislit» s'inscrit dans le cadre d'une vision  globale qui a pour objectif de promouvoir et valoriser les cultures du mariage  collectif, soulignant que «cette manifestation revêt un caractère purement  culturel où se mêlent le mythique, le mystique et l'artistique».
L'ambition affichée est d'offrir une opportunité de rencontres et d'échanges  artistiques et culturels, et de permettre au public d'apprécier un aspect  authentique de l'art populaire et des traditions matrimoniales marocaines, a  fait savoir M. Ammari. 
Cette édition a eu un programme riche et varié avec une panoplie  d'activités artistiques, dont des expositions des produits de terroir et  d'artisanat, des compétitions sportives, des ateliers thématiques et des  spectacles de fantasia (Tbourida), outre des lectures poétiques amazighes.
Le Festival de Tislit, devenu au fil des années, un événement culturel  d'envergure, connaît la participation de plusieurs troupes folkloriques de la  région et une pléiade d'artistes réputés de la chanson marocaine. 
 
 

MAP
Lundi 25 Août 2014

Lu 139 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs