Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “Temple du feu” lève un coin de voile sur les premières civilisations


Un lieu de culte souterrain datant de plus de 5.000 ans



Le “Temple du feu” lève un coin de voile  sur les premières civilisations
Le “Temple du feu”, un lieu de culte souterrain datant de plus de 5.000 ans découvert dans un complexe archéologique proche de Lima, lève un coin de voile sur les premières civilisations du continent américain, dont le Pérou abrite quantités de vestiges encore inexplorés.
“Nous nous sommes rendu compte très vite de l’importance” de cette découverte, raconte à l’AFP l’archéologue Marco Guillen, qui dirige les fouilles du site d’El Paraiso, le plus ancien et le plus important complexe archéologique de la région de Lima, s’étendant sur une cinquantaine d’hectares.


C’est en procédant à des excavations dans une aile de la pyramide centrale du complexe que le temple a été découvert le mois dernier après le retrait d’une couche superficielle de sable et de pierres, révélant l’entrée d’une pièce souterraine avec un âtre dans sa partie centrale.
“Une entrée très étroite de quelque 48 centimètres permet d’accéder à une pièce à deux niveaux de 8 mètres sur 6 avec un foyer au milieu. Les murs de pierre sont recouverts d’une fine couche de terre jaune, portant des traces de peinture rouge”, indique l’archéologue.


Les offrandes, fruits de mer, graines, fleurs, fruits, étaient brûlés dans un foyer central, une simple cuvette d’argile. “Les flammes servaient à brûler des offrandes tandis que la fumée aidait à relier les prêtres et les dieux”, ajoute Marco Guillen. Le temple où officiaient les prêtres aurait été construit quelque 3.000 ans avant Jésus-Christ et présente d’importantes similitudes avec d’autres temples découverts sur d‘autres sites péruviens, dont celui de Caral, qui aurait abrité la première civilisation américaine entre 2.627 et 2.100 ans avant J-C.


Situé dans le désert proche de la côte pacifique, dans la province de Barranca, Caral est le vestige de la plus ancienne cité précolombienne d’Amérique connue à ce jour, contemporaine des grandes pyramides d’Egypte.

La découverte du “Temple du feu” dans le complexe archéologique d’El Paraiso “revêt une grande importance car c’est la première structure du genre à être retrouvée sur la côte centrale du Pérou, ce qui corrobore le fait que la région de Lima était un des centres de la civilisation dans la région andine”, a estimé pour sa part le vice-ministre de la Culture Rafael Varon.

AFP
Mardi 19 Février 2013

Lu 148 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs