Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le SNESup dans l’expectative : Le ministre promet de s’en tenir à l’accord passé avec le syndicat




Le  SNESup dans l’expectative : Le ministre promet de s’en tenir à l’accord passé avec le syndicat
Le dialogue social est parti sur les chapeaux de roue. Une perspective qui pourrait réjouir tout le monde. Pourtant une  précision s’impose :  cela ne concerne que l’Enseignement supérieur.
Ahmed Akhchichine, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique a réitéré jeudi, via un communiqué, sa volonté de mettre en œuvre les points ayant fait l'objet d'accord avec le Syndicat national de l'enseignement supérieur (SNESup) en date du 30 juin 2009.
Ces engagements portent sur le règlement définitif des décisions relatives aux arrêtés des titulaires du doctorat français, le projet du décret des titulaires du DES, le traitement définitif du problème des naturalisés ainsi que l'accélération de la promulgation des décrets d'application relatifs aux écoles normales supérieures, la promotion des enseignants-chercheurs à l’université …
Réagissant au communiqué du ministère de l’Enseignement supérieur, Mohammed Derouiche, secrétaire général du SNESup, estime qu’il s’agit là d’un pas appréciable vers la satisfaction des autres revendications du corps enseignant du Supérieur même s’il a fallu attendre plusieurs mois avant de voir le département de tutelle réagir.
« Dans ce cadre, nous lançons un appel au ministère de l’Enseignement d’activer, conformément à l’accord du 30 juin, ses engagements », a-t-il indiqué.
Le ministère est appelé à respecter dans les brefs délais ses engagements et clore une fois pour toutes  ce dossier, pour que le SNESup se penche sur la question du statut des enseignants-chercheurs datant de 1997 et du vrai rôle de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique  dans le développement de la société, a-t-il ajouté.
C’est un grand chantier qui aura un impact sur le corps enseignant, la société et la nation ; un pilier fondamental pour accompagner les mutations que connaît le monde, a-t-il affirmé. 
Ce  nouveau statut pour les enseignants –chercheurs dans le cadre de la Fonction publique est de nature à améliorer l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et de leur garantir de bonnes conditions de travail. Le statut demande à être revu  pour s’adapter aux nouvelles missions de la réforme globale du système éducatif que n’a cessé de demander le SNESup.
Tout en précisant que les enseignants chercheurs ne doivent aucunement  être considérés comme des employés au sein de l’université, mais des fonctionnaires à part entière de la Fonction publique, Mohammed Derouiche a insisté également sur l’instauration d’un statut en deux cadres : assistant et professeur de l’enseignement supérieur.
En dernier lieu, il émet le souhait de voir le ministère de tutelle  tenir ses engagements à même de créer un climat de confiance et d’atténuer  les tensions.


LARBI BOUHAMIDA
Samedi 7 Novembre 2009

Lu 1734 fois


1.Posté par hassi nadir le 08/11/2009 21:09
Le gouvernement traite les enseignants du primaire, secondaires préparatoire et qualifiant comme des esclaves sous-payés dans les fermes de monsieur khshishan et non dans des établissements pédagogiques! c'est la vérité amère dans notre pays: les gens qui travaillent comme des mules sont ceux qu'on suce leur sang et qu'on broie leurs os. après on les jette comme des éponges usées!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs