Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja pratiquement au grand complet à Conakry

El Ouadi et Abourazzouk seront de la partie




Le Raja pratiquement au grand complet à Conakry
Le Raja de Casablanca, unique représentant du football national en Ligue des champions après l’élimination d’entrée de l’AS.FAR, s’envolera jeudi soir pour Conakry en vue d’affronter dimanche prochain à partir de 16h30 le club guinéen de Horoya et ce, pour le compte du match aller des seizièmes de finale de la C1 continentale.
Les Verts auront donc deux jours pleins pour préparer cette confrontation, qui se présente pour eux comme le premier test sérieux dans ce tournoi qu’ils avaient remporté en 1997 et 1999. Depuis ces dates, le Raja s’était contenté de petites prestations et se veut décidé cette année à aller le plus loin possible et pourquoi pas jusqu’au bout. 
Et pour parer toute éventualité de mauvaises conditions de séjour et d’éviter le fâcheux scénario de Freetown, la cheville ouvrière du Raja, en l’occurrence le directeur administratif, Saïd Bouzarouata, ainsi que le conseiller du président du club, Rachid Boussairi, se rendront mercredi à la capitale guinéenne pour préparer l’arrivée de la délégation rajaouie, composée de 34 membres dont 20 joueurs.
La bonne nouvelle pour le coach Benzarti, c’est qu’il pourra compter pratiquement sur l’ensemble de son effectif. Deux pièces maîtresses sont prêtes à reprendre du service, à savoir Abdelkber El Ouadi et Adil El Karouchi qui reviennent de blessure. Tout comme d’ailleurs Hamza Abourazzouk qui piaffe d’impatience de retrouver la compétition après avoir purgé sa peine de suspension et le come-back sera africain devant le Horoya.
Le défenseur Ismaïl Belmaâlem sera, lui aussi, du voyage et son cas sera passé en examen par la commission de discipline après le retour de Conakry. Le seul hic pour le moment concerne Yassine Salhi, convalescent et dont la convocation pour le match de dimanche dépendra du staff médical.
Pour rappel, le Raja avait éliminé au tour préliminaire la modeste formation sierra-léonaise de Diamond Stars et ce, après s’être imposé en aller à Casablanca par 6 à 0 et au retour à Freetown par 2 à 1. Quant à son adversaire du jour, le Horoya Conakry, un abonné fidèle des concours africains sans pour autant être une foudre de guerre, il avait éliminé le club mauritanien de FC Nouadhibou.
A noter que ce tour des seizièmes de finale de la Ligue des champions sera marqué par l’engagement de l’ensemble des grosses cylindrées du continent qui étaient exemptes au tour de chauffe. Il y a lieu de citer, entre autres, les clubs égyptiens d’Al Ahly, tenant du titre, et du Zamalek, tunisiens de l’Espérance et de Sfax, algérien de l’Entente de Sétif, congolais de TP.Mazembe et camerounais de Coton Sport.
Par ailleurs, les deux représentants du football national en Coupe de la CAF, le MAS, exempt du tour préliminaire, et le DHJ disputeront en fin de semaine les matches aller des seizièmes en dehors de leurs bases. Les Fassis se déplaceront jeudi à Accra pour affronter l’équipe ghanéenne de Medeama qui avait sorti la formation de Panthers de la Guinée Equatoriale. Alors que les Jdidis, tombeurs au tour précédent des Burkinabés de Sonabel, auront affaire aux Gambiens de Gamtel.
A signaler en dernier que la Coupe de la CAF a, de par le passé, souvent réussi aux clubs marocains avec les consécrations du KACM en 1996, du Raja en 2003, de l’AS FAR en 2005, du FUS en 2010 et du MAS en 2011. 

Accord de coopération entre la CAF et l’UEFA
 
La Confédération africaine de foot-ball (CAF) et l'Union des associations européennes de football (UEFA), ont scellé récemment au Caire, un protocole d’accord de coopération en matière de développement. 
L’accord, signé par les présidents des deux Confédérations, Issa Hayatou et Michel Platini, qui porte jusqu’au 31 juillet 2016 mais qui est renouvelable doit permettre de renforcer la coopération entre les deux organes continentaux et de fournir un cadre d’échange et de dialogue entre les deux Confédérations qui représentent plus de la moitié des associations membres de la FIFA .Le partenariat consistera en un échange d'informations, d'expériences et la réalisation des programmes de développement technique communs dans différents domaines concernant : entraîneurs, arbitres, football des jeunes, football féminin, administration, marketing, médias et responsabilités sociales.
 


Mohamed Bouarab
Mercredi 26 Février 2014

Lu 1615 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs